AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 Rose Rouge...Souvenirs renaissants...[VALIDEE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyra Broomwich
Vampire
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 03/07/2009
Localisation : au recoin d'une mémoire, dans les méandres du souvenir...

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Invisibilité

MessageSujet: Rose Rouge...Souvenirs renaissants...[VALIDEE]   Dim 5 Juil - 18:15

J'espère que vous aimerez...
(ca va être hard de jongler avec tout ce petit monde ! ><")
Carlisle, désolée de m'être attardée ainsi...

VOUS:

Votre age réel: 16 ans
Votre expérience en RPG: - J'ai quelques RPG à mon actif.

VOTRE PERSONNAGE :

Nom : / (J’en ai tellement eu…)
Prénom : / (idem…)
Surnom (facultatif) : Rose (Rouge)
Condition: Vampire
Sexe : Féminin
Age actuel : 672 ans
Age lors de transformation (si vampire ou loup garou) : 18 ans
Lieu de résidence : Un peu partout mais m’arrête à Forks
Date et lieu de naissance : née en 1336, à Londres
Alimentation: êtres humains (judicieusement choisis)
Don (pour les vampires. Facultatif): Je peux disparaître, devenir invisible, ne plus être entendue ni sentie de quiconque, vampire comme loup-garou (et humain, cela va de soi). Je ne peux cependant pas disparaître entièrement d’un coup. Je dois me concentrer pour effacer tout d’abord mon image, puis les bruits que je provoque et enfin mon odeur.
Tous les artifices (parfums) et odeurs étrangères à mon être ne seront pas effacés. Par exemple, versez-moi un bidon d’essence sur le corps et vous pourrez me pister quoi que je fasse !
De plus, plus je m’efface, plus il m’est difficile de rester complètement invisible. Lorsque j’efface mon image, mes bruits et mon odeur, je ne peux rester plus de 7 minutes ainsi, et qui plus est, je ne peux pas bouger énormément (je cours tout au plus).
Devenir invisible ne signifie pas devenir immatérielle ! Lorsque quelqu’un me touche alors que je suis invisible, il sentira bien sûr le contact. Un choc violent (méchant coup de poing vampirique par exemple) me rendra instantanément mon apparence visible, les odeurs et les échos de mes pas. Qui plus est je laisse des traces de mon passage, invisible ou pas. Tout objet qui se détache de mon corps alors que j’use de mon pouvoir redeviendra immédiatement visible.

Caractère: Je suis une fille calme et posée. J’ai pour habitude de parler et de bouger lorsque cela m’est nécessaire. Je ne suis pas du genre à rire mais à sourire. Le silence est mon maître mot. Je suis une personne mystérieuse et terriblement attirante pour la plupart des gens. Je peux malgré tout être cynique sans forcément m’en apercevoir ou bien dire quelque chose de désagréable sans pour autant veiller à ce que cela ne heurte personne. Je suis une solitaire et préfère généralement la compagnie d’un chêne au milieu de la forêt que celle d’un homme dans un lit ou d’une amie dans la rue. J’ai tendance à beaucoup culpabiliser pour les victimes que je fais et je laisse tant que je peux des vers pour eux, comme pour me faire excuser, bien que je sois consciente que cela n’allège pas les cœurs. Je sais rester calme en toutes circonstances et lorsque le danger est imminent est réellement important, on me voit à peine sourciller. J’intériorise ce que je ressens et ne le sort que lorsque cela est nécessaire. Malheureusement, il est difficile souvent de me croire à cause de mon inexpression. J’ai un mental d’acier qui s’est développé avec le temps et je sais affronter la tête haute des situations qu’une personne normale ne supporterait pas. Je choisis toujours soigneusement mes phrases et les émotions que je veux laisser entrevoir. (Attention cela ne veut pas dire que je peux sélectionner les pensées que pourront capter les personnes comme Edward ou Aro !)

Description physique: (image trouvée, à modifier) Je mesure environ un mètre soixante cinq. J’ai une silhouette fine, élancée et blanche comme la neige. Tranchants sur cette peau livide, mes yeux luisant d’un éclat rubis intense (soulignés par du crayon noir) et par où se lisent toutes mes émotions sans que ma bouche vermeille, mes sourcils noirs ou mon nez légèrement retroussé et fin n’aient à vous communiquer mon humeur. D’ailleurs mes traits changent très rarement, sauf lorsque j’en ai vraiment besoin. De longs cheveux noirs de jais encadrent ce visage fin à l’air fragile en coulant en cascade sur mes épaules et dans mon dos. Mes longs doigts ornés de quelques bague voient leurs ongles recouvert par un vernis rouge comme ma robe et les poignets décorés de bracelets d’argent. Il ne faut néanmoins pas se tromper : je suis capable de tenir tête à un Volturi (je ne dis pas facilement mais je le peux).
Je porte une robe rouge très foncé, dans le style médiéval, flanquée d’un capuchon que j’aime garder rejeté sur ma tête. C’est un robe longue, on ne voit pas mes pieds que je garde nus. Les manches sont longues et s’évasent à partir des coudes. Le décolleté dévoile ma gorge blanche mais n’est pas extravagant. Il y a un lacet décoratif doré au niveau de la poitrine et qui descend jusqu’au ventre. Le reste du ruban pend à ma taille. De chaque côté du corsage, et sur toute la longueur de la robe, deux bandes de dentelle noires. Le bord des manches et la capuche en sont également ornés. Le tout me donne une allure mystérieuse, ténébreuse, mais surtout difficilement résistible !

Odeur (ce que je sens pour les différentes « races ») :
Vampire : Ils sentent une odeur de rose mélangée à celle du lys mais ponctué de l’odeur du sang humain.
Loup-gaou : Ils sentent le sang humain entremêlé d’un léger parfum de rose, mais pas de quoi les calmer.

Histoire: Je n’ai pas vraiment de souvenirs de mon passé, encore moins de ma vie humaine. Je laisse donc un narrateur externe prendre le relais, lui qui m’a suivi tout au long de mon existence…

C’est au cœur de l’hiver 1336, dans la ville de Londres, qu’une petite fille voit le jours dans une demeure bourgeoise. Elle est baptisée Jennica, de la famille Reedburg. Elle mène une vie insouciante jusqu’en 1350 ou sa mère l’emmène dans une famille ou elle apprendra à servir. Elle revient chez elle à seize ans, soit deux ans après car l’entreprise commerciale de son père leur permet de vivre bien mieux et elle reprends ses « études » chez elle, aidée par sa mère et par une amie. Elle apprend bien vite et est vite promise à un jeune duc qui la trouvait à son goût. Autour, dehors, les gens l’admiraient et étaient fascinés par sa beauté naturelle, sans artifices, sans excès, mais surtout pour son cœur d’or et son esprit encore enfantin.
A ses dix-huit ans, soit en 1354, sa mère organise une réception pour son anniversaire et plusieurs jeune gens de son âge sont conviés. Le duc se présente également pour régler les derniers préparatifs pour les noces. Jennica ne reste pas toute indifférente face à lui mais son cœur bat pour le jeune Aymeric, jeune bourgeois mystérieux qui s’est immiscé à la fête. C’était un jeune homme d’une extrême beauté, au longs cheveux noirs et au regard de braise. Elle ne se souciait guère de savoir si ses iris rouges étaient le résultat de quelque pacte diabolique ou de sorcellerie. Elle s’en éprend et est heureuse que le jeune homme ose faire un pas vers elle. Elle lui fait visiter les plus belles pièces de la maison, qui était un petit château au bord de la Tamise, ventant un peu les richesses de son père. Mais elle remarque petit à petit qu’Aymeric n’est pas interessé par cette fortune, ce qu’il veut, c’est elle. Il la désire hardiment, elle peut presque le sentir.
Elle est jeune et insouciante, elle l’entraîne dans sa chambre, sans que les convives ne s’en aperçoivent. Lui se laisse guider par la jeune fille, un sourire aux lèvres. Ils s’asseyent un instant et parlent beaucoup, d’eux, des autres mais surtout de Jennica. La belle en est embarassée d’ailleurs. Plus la conversation file, plus leur visage se rapprochent et leurs lèvres finissent pas se capturer et ils s’embrassent à la lueur des chandeliers. Emporté par leur passion commune, Aymeric attire Jennica sur son lit et il reprennent leur baisers fougueux puis le jeune homme glisse ses lèvres sur son cou en lui demandant si elle croit au nombreuses légendes qui courent sur des hommes capables de se nourrir de sang humain. Elle lui répond que oui, mais elle n’a pas le temps de demander pourquoi cette question qu’elle sent quelque chose de pointu pénétrer la chair de sa gorge…des crocs. La douleur est indescriptible et elle n’arrive pas à hurler tellement elle souffre. Elle sent sa vie aspirée par le jeune homme qui se redresse soudainement. Ces yeux luisent d’un rouge sang rutilant à la candeur des bougies. Il la regarde désireux de savoir ce qui va se produire. Sur le cou de Jennica ruisselle un flot de sang chaud qui vient maculer sa robe. Le vampire disparaît alors que les parents de la jeun fille entrent, la découvrant ainsi sur son lit, tous ses muscles bandés, crispés. Elle resta ainsi deux jours entier, presque incapable de respirer, brûlant intérieurement. Un matin, elle retrouve la contrôle de son corps, se leva et alla se regarder dans un miroir. Sa peau était encore plus pâle qu’à l’ordinaire, ses lèvres vermeilles, et son regard était devenu rouge…
Fuite. Vers un autre lieu. Sa condition de vampire l’amène à quitter l’Angleterre. Elle atteint la France en s’embarquant clandestinement sur un navire marchand. Elle chercha à maitriser sa soif, mais lorsque celle-ci se faisait trop oppressante, elle s’en allait en quête d’un marin. Elle en tue trois sur une traversée d’une semaine, ne laissant aucune trace. Après s’être rassasiée, elle va se recroqueviller à fond de cale, se maudissant intérieurement.
La France…en été 1354, elle atteint Paris et s’y installe comme elle peut. Elle attire des hommes dans les ruelles, en se mêlant aux groupes de cathins mais avant qu’ils n’aient pu assouvir leurs désires, ils se voyaient vidés de leur sang. Elle récupère alors leur argent et achète de quoi subsister. A plusieurs reprise, elle est conviée chez des bourgeois, car sa beauté pure les impressione. Elle passera presque un siècle en France, vagabondant dans les villes, tuant à grand regrets pour se nourrir. C’est là qu’elle commence à composer quelques vers de lamentation pour la plupart de ses victimes.
En 1443, elle fuit vers l’Allemagne, découverte par des soldats alors qu’elle buvait le sang d’un vagabond. Elle entame alors un long exil de plusieurs siècles à travers toute l’Europe, allant jusqu’en Russie. Elle prendra différentes identités, se nommant un jour Coleen, puis Olga ou encore Kiara. Elle change également son nom de famille pour adopter des noms répandus et nobles, ce qui lui vaut d’être conviée dans certains château. Petit à petit, elle oublie qui elle est vraiment, son vrai prénom, son vrai nom… Durant tout ce temps elle cherchera à maîtriser sa soif de sang et parviendra à espacer ses repas de trois jours (au lieu d’un par jours). Elle continue néanmoins de se haïr pour ce qu’elle est et n’accepte réellement sa condition qu’en 1735, en arrivant en Italie.
La jeune vampire, alors âgée de quatre-cent un ans, se rend à Volterra pour vagabonder un peu, se nourrir et puis repartir. Elle voyageait alors sous le nom de Lyra Broomwich. Une nuit de printemps 1737, elle rencontra au cœur d’une épaisse forêt, un jeune homme blond, de vingt trois ans tout au plus. Ce dernier était un des siens, un vampire, mais étrangement, il avait des iris d’ambre et se disait végétarien. Lyra fut fascinée par son regard et vit son âme prendre un second souffle, après toutes ses années à lutter contre une race qu’elle avait quand même choisi d’aider malgré le fait d’avoir été repoussée (elle avait protégé des populations lors de massacres, lorsqu’ils apprirent qu’elle avait utilisé des « sortilèges », elle fut pourchassée, son esprit en fut choqué, refroidit et raffermit). Elle suivit donc le jeune homme jusqu’à un prodigieux palais souterrain. Elle resta quelques temps avec lui, entourée d’autres vampires (dont un mysérieux Aro). Ce dernier lui fit promettre de ne jamais révéler leur existence, d'eux et de leurs frères et soeurs. Promesse qu'elle honora en faisant passer tous ses meurtres pour des attaques d'animaux sauvages
Malheureusement, son besoin de solitude et lasse de l’oppressante demande des Volturis l’obligea à quitter cet endroit et retourner en France.

Elle vécu jusqu’en 2003 en Europe, restant loin de contact humain, ne cherchant pas à suivre une mode quelconque, espaçant toujours un peu ses repas. Elle continua son chemin, à travers les pays de l’est surtout, puis intriguée par ce nouveau continent, lassée du climat français, elle embarqua clandestinement pour les Etats-Unis d’Amérique. Arrivée là-bas, elle se fit appeler la Rose Rouge, ayant totalement perdue son identité. Tous ces noms en tête et pas un qui ne semble sonner juste pour elle… Elle chercha sur des cartes météorologiques l’endroit le plus froid et le plus pluvieux de ce vaste continent. Foulant de ses pieds nus le sol aride du désert, méditant le jours et courant la nuit.

Elle arrive à Forks en 2008 et retrouve l’étrange nom de Cullen par hasard, alors qu’elle se promenait devant l’hôpital…


Dernière édition par Rose Rouge le Ven 17 Juil - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rose Rouge...Souvenirs renaissants...[VALIDEE]   Ven 10 Juil - 13:56

Welcome etrange personnage ^^
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Broomwich
Vampire
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 03/07/2009
Localisation : au recoin d'une mémoire, dans les méandres du souvenir...

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Invisibilité

MessageSujet: Re: Rose Rouge...Souvenirs renaissants...[VALIDEE]   Ven 10 Juil - 14:54

Je vous remercie jeune demoiselle.

J'aurais un grand plaisir à écrire avec vous tous. Je songeais d'ailleurs débuter ma vie ici par un RP avec un certain Thibault Vanderson. Mais je suis ouverte à toute proposition et je n'oublie bien sûr pas mon ancien ami Carlisle Cullen...

J'espère que ma fiche n'a pas été trop compliquée à comprendre...J'ai mis un temps incroyable à la composer. S'il y a quelques lacune ou incompréhension n'hésitez pas à demander...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rose Rouge...Souvenirs renaissants...[VALIDEE]   Ven 10 Juil - 17:49

Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Chale Jenson
Loup: modérateur
avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 29
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Loup garou
Don: (progressif) Peux parler par la pensée aux Cullenet seulement sous forme animale.

MessageSujet: Re: Rose Rouge...Souvenirs renaissants...[VALIDEE]   Sam 11 Juil - 12:53

Bienvenue à toi Rose et bon jeu !

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Chale Jenson

Forever will my blood sing for you.
But you have saved my life.
Another day is awaking,
Only Love is missing.

For now...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
Famille Cullen: Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 377
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Résistance à l'attrait du sang et compassion

MessageSujet: Re: Rose Rouge...Souvenirs renaissants...[VALIDEE]   Dim 12 Juil - 23:11

Bienvenue ma très chère Lyra !!! (bien qu'il me semble que l'on t'appelle Rose, à présent.
Je te valide bien entendu !

Bon jeu !

PS: N'hésite pas à agrandir ton avatar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers.twilight-vampire.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rose Rouge...Souvenirs renaissants...[VALIDEE]   Lun 13 Juil - 17:57

Bienvenue parmis nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rose Rouge...Souvenirs renaissants...[VALIDEE]   Jeu 16 Juil - 0:50

En parlant de vie bien remplie tu te débrouilles pas mal non plus xD ! J'adore la personnalité de ton personnage d'ailleurs j'aurai un rp à te proposer, j'ai une idée en tête et ton personnage m'a l'air parfait pour ce rôle ...
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Broomwich
Vampire
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 03/07/2009
Localisation : au recoin d'une mémoire, dans les méandres du souvenir...

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Invisibilité

MessageSujet: Re: Rose Rouge...Souvenirs renaissants...[VALIDEE]   Jeu 16 Juil - 17:33

Haha...
Mon cher Jefferson, regarde ta messagerie parce que je t'ai devancé visiblement...
J'ai l'impression que nos destin sonts croisés ! Mais j'accepterais ton rp avec une grande joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rose Rouge...Souvenirs renaissants...[VALIDEE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rose Rouge...Souvenirs renaissants...[VALIDEE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La rose rouge et le valet de coeur... [Lyrin]
» J'suis vraiment obligée de le faire?? - Rose-Rouge
» Evangelinne, La richesse de la rose, c'est sa fragilité [VALIDEE]
» LA ROSE
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Twilight :: Accueil :: Le secrétariat :: Fiches de personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: