AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 Helena Anokvia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Helena Anokvia
Vampire
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 25/02/2010

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Dédoublement

MessageSujet: Helena Anokvia   Jeu 25 Fév - 18:35

VOUS

Votre age réel : *met son index devant ses lèvres*

Votre expérience en RPG : J'ai quelques RPG à mon actif.

Comment vous avez découvert le forum ? : Quelqu’un m’en a parlé

Avez vous lu les livres ? Si oui, jusqu'à quel tome ? : Ni livres, ni films, ni produits dérivés, je ne supporte pas le mercantilisme et le ’’miellisme’’ hollywoodien inhérent au phénomène Twilight. Ceci étant dit, j’apprécierais sans doute les livres si je les lisais, et les films si je les voyaient…


VOTRE PERSONNAGE

Nom : Anokvia

Prénom : Helena

Condition : Vampire

Sexe : Féminin

Age actuel : 19 ans

Age lors de transformation : 16 ans

Lieu de résidence : Ici ou ailleurs, là ou le vent l’emportent (D’un point de vue plus prosaïque, la rue ou des chambres d’hôtels lorsqu’elle en a les moyens)

Date et lieu de naissance : New York, le 31 octobre 1986

Alimentation : Sanguine, comme de bien entendu..

Don : Dédoublement (double mobile et matériel, semblable à l'original et capable d'agir à distance. Seule l'absence de voix la distingue de sa créatrice)

Caractère : En aucun cas, Helena n’est folle… Elle est tout simplement libre… Libre de toutes les contraintes auxquelles doivent se plier chaque jour les mortels, mais aussi libre de toutes les contraintes auxquelles un vampire doit se soumettre afin de demeurer secret. Quand elle veut un mortel, elle le prend sans l’ombre d’une hésitation, quitte à le faire en plein milieu d’une station de gare bondé. Les mortels sont tellement aveugles, lorsqu’ils se voient ainsi regroupé tel du bétail… Sans foi ni loi, telle pourrait être sa devise. Helena ne respecte rien, ni personne… Et surtout pas ces autres vampires, qui veulent absolument lui imposer toutes ces règles qu’elle juge stupide. Mais en dehors de cet aspect de sa personnalité, parfois bien embarrassant, c’est une gentille fille qui vous offrira toujours un sourire, même si parfois ce dernier se teinte d’une certaine forme de tristesse dissimulée. Helena n’est pas une violente, d’ailleurs son état de nouveau-né, en dépit de ses trois années de vampirisme, ne le lui permet pas de l’être suffisamment pour affronter une autre créature vampirique plus âgée. Lorsqu’elle est rassasiée, Helena est légèrement désinvolte, rien ne l’intéresse, si ce n’est passer le temps jusqu’à sa prochaine soif de sang.

On peut dire qu’elle est une agréable compagnie, qui ne met jamais un mot plus haut que l’autre…

Description physique : Helena fait irrésistiblement penser à un ange… Un ange sombre et très certainement déchu, mais un ange tout de même. Il est vrai que sa petite taille, guère plus de 1m58, et sa silhouette fine, pour ne pas dire filiforme, la rend immédiatement attendrissante. Ses mensurations sont modestes, tout au plus dans la moyenne de celles qu’une jeune adolescente de seize ans est en droit d’attendre. Mais elle a pour elle ce visage légèrement laiteux de naissance, et aussi ce regard… Un regard autrefois aussi clair que la plus pure eau venue des fjords nordiques, et qui achevait de lui donner cette apparence angélique. Même si aujourd’hui ce regard troublant à laissé la place à des iris flamboyante qui dénaturent quelque peu cet air angélique, elle compense la perte de ce dernier en portant des lentilles de contact se rapprochant au mieux de son regard d’autrefois. Sa joue droite est agrémentée, sur une bonne partie de sa surface, d’un tatouage pseudo tribale, dont la noirceur contraste fortement avec son teint. Mais cela n’enlève en rien à son apparence doucereuse, bien au contraire… Cela la renforce pourrait-on même dire…
Raides et soyeux, ses cheveux ont la couleur de l’automne et de son roux feuillage. Flottant au moindre vent de moyenne intensité, ils descendent à mi-dos et se laissent parfois tenter à venir lui voiler partiellement le visage, lui offrant ainsi une attitude quelque peu mélancolique et songeuse… Et, malheureusement pour ceux qui s’y laisseraient prendre, bien souvent dramatiquement trompeuse.

Histoire : ’’Alors dites-moi ma sœur, par quoi voulez-vous que je commence.. ? Dois-je débuter mon histoire alors que j’étais déjà une grande fille, ou bien préférez-vous que je vous la raconte depuis le tout début.. ?’’

Helena regarda brièvement la religieuse installée juste à côté d’elle, et qui ne dit mot. La jeune fille se détendit alors de tout son long sur le banc du métro ou elles étaient toutes deux assise, puis elle reprit :

‘’Très bien, alors je vais commencer par le tout début, ce sera plus pratique pour vous ma sœur. Je m’appelle donc Helena Anokvia… Plus précisément, Helena Olga Natacha Anokvia. Je sais ce que vous vous dites ma sœur, cela fait beaucoup de ‘’A’’ pour une si jolie jeune fille, dit-elle dans un sourire moqueur… Mais que voulez-vous, ce sont tout de même mes parents, alors je leur pardonne leurs petites erreurs… C’est cela, faire preuve de charité chrétienne, n’est-ce pas ma sœur ?’’

Sans attendre de réponse, qu’elle fut positive ou bien négative, Helena reprit aussitôt le cours de son petit monologue…

‘’Sans doute ne le savez-vous pas, mais les Anokvia font partie de la petite noblesse de Russie, dont la branche est aujourd’hui malheureusement pratiquement éteinte. Sans compter que vers le milieu du siècle dernier me semble t’il, un obscur cousin a ruiné toute la famille Anokvia en la faisant investir dans la bourse ou je ne sais plus trop quoi exactement… Toujours est-il que du jour au lendemain, toute la famille s’est retrouvée désargentée comme disait ma mère… Elle parlait bien ma mère, vous savez… Moi je dis plus simplement que la famille s’est retrouvée entièrement fauchée comme les blés, raide et sans un radis en poche. Toute cette histoire a causé des drames, vous savez ma sœur… L’opportun cousin s’est fait assassiner par un de ses oncles plus que mécontent, et bien des membres de la famille on préféré se suicider, plutôt de que se voir ainsi déshonorer... Quelle bande de crétin, n’est-ce pas ma sœur ? Comme si on ne pouvait pas vivre avec la honte, vraiment n’importe quoi cette mentalité vieillotte… Enfin, soupira Helena… C’est le passé n’est-ce pas ma sœur.. ?
Après cela, les Anokvia furent mis au banc de l’aristocratie et la famille dut se résoudre à travailler comme tous les pauvres sur Terre, afin de gagner misérablement leur vie. C’est ma mère qui est venue aux Etats-Unis en fait. D’après ce qu’elle me disait, la vie était dure en Russie, et des étudiants n’y trouvaient pas de boulot, à moins d’accepter de travailler comme une bête de somme pour un salaire de misère, dont personne ici ne voudrait. Alors, elle a tout laissé derrière elle et a pris l’avion pour se retrouver finalement dans ce pays. Il faut bien dire que cela lui a plutôt réussi vous savez… Elle est arrivée sans un sou, ou presque, et grâce à son talent d’architecte elle est vite devenue une femme d’affaire des plus redoutable. D’ailleurs, je peux vous dire qu’il n’y avait pas qu’au boulot qu’elle était redoutable, mes fesses pourraient même vous en parler encore plus longuement que moi sur ce sujet. Mais bon… Même si elle se montrait très souvent intraitable, c’était une très bonne mère.

Un jour, elle rencontra un homme… Mon père évidemment, vous devez vous en douter, sinon je ne vous en parlerais pas ma sœur, pas vrai ?
D’après ce qu’elle m’en a dit, c’était un homme plutôt gentil, beau… Mais elle le voyait avec les yeux de l’amour, alors forcément… Il était conseiller financier dans la banque ou ma mère déposait son argent je crois. Ils se sont connus à cause d’une histoire de prêt, ou je ne sais plus trop quoi…. Le truc bêtement romantique, vous voyez… Ils se sont aimé… Ils ont même envisagé le mariage avec sérieux, quelques mois après ma naissance… Oui, je dois vous dire que j’ai le nom de ma mère, car mon père voulait officialiser les choses avec ma mère, avant de se reconnaître comme étant légalement mon père. Un principe tout à son honneur, qui m’a finalement fait échappé au nom de Heinman… Entre nous ma sœur, je préfère très nettement celui de Anokvia. Donc, comme vous devez vous en douter, tout ne se passa pas de manière aussi parfaite. Lorsque j’ai eu cinq mois, mon père s’est fait faucher par un chauffard ivre. L’accident idiot me direz-vous, et vous auriez tout à fais raison. De toute manière, et quelle que soit la forme qu’elle revêt pour vous prendre, la mort est toujours une chose bête…’’

Helena garda alors le silence durant quelques secondes à la seule évocation de la mort, sans que la religieuse assise à ses côtés ne vienne troubler ce dernier. La jeune fille soupira longuement, puis elle reprit la parole :

‘’Bref… Je ne vais pas vous faire un cours sur la mort ma sœur, j’imagine que vous devez connaître cela aussi bien que moi, si ce n’est plus. Mon père est donc mort, alors que j’étais encore un tout petit bébé à peine plus grand que le bras. Je restais donc une Anokvia, et c’est ainsi que j’ai grandi… Entre une mère juste mais assez sévère et très souvent absente, et un père absent qui, finalement, ne m’a que très peu manqué. En dépit de cela, j’ai eu une enfance heureuse voyez-vous… Une belle et grande maison, des tas de jouets, de vêtements de marque, de la nourriture jusqu’à s’en faire éclater le ventre… Une vie, comme beaucoup d’enfants par delà le monde doivent certainement rêver d’avoir. C’est par la suite, que tout c’est gâté pour moi... Enfin, gâté… Dans le plus mauvais sens ma sœur, vous devez bien vous en doutez…
J’ai donc grandi dans une relative liberté d’action, en dépit de mon jeune âge. Cela m’a d’ailleurs donné très tôt le sens des responsabilités, même si quelque fois je les oubliais bien volontairement. Entre sept et douze ans, je ne déborda pas trop du cadre de cette liberté qui était la mienne. Bien sur, je ne vous cacherais pas que j’ai plus d’une fois abusée des rentrées tardives de ma mère, pour moi-même traîner dehors plus longtemps qu’elle ne l’aurait voulu. J’avais un accord avec ma nourrice en fait, vous savez… La pauvre fille, quand j’y repense, j’ai un peu honte. Figurez-vous que je la faisais chanter. Je sais, je sais, ce n’est pas très chrétien me direz-vous, et vous auriez entièrement raison. Mais heureusement pour moi, la religion n’a jamais été mon fort…’’

Helena fit un clin d’œil complice à la religieuse, puis elle reprit dans un sourire :

‘’Ma nourrice était une jeune étudiante, qui avait trouvé un bon revenu régulier en me gardant. Mais c’était un boulot très ‘’prenant’’ pour une jeune fille, et un jour j’ai surpris cette salope en train de faire l’amour avec son petit copain, sur notre canapé. Inutile de vous dire que si ma mère avait appris cela, elle l’aurait immédiatement foutu dehors, sans autre forme de procès. Alors oui, ce n’est pas joli, joli, mais que voulez-vous ma sœur.. Le monde est moche, c’est un fait. Je gardais son secret, et elle gardait le mien, rien de plus qu’un simple échange de bon procédé en fait, rien de vraiment interdit n’est-ce pas ?
Lorsque enfin ma mère a jugé que je n’avais plus besoin de nourrice, j’avoue que la j’ai vraiment dérapé grave. Même si mes résultats scolaires ne s’en sont pas ressentis, j’ai commencé à sortir de plus en plus souvent le soir, de plus en plus tard. Ma mère tenta bien de me freiner sur ce qu’elle considérait comme inadéquat pour moi, mais malheureusement pour elle, à force de se reposer sur les autres pour la remplacer durant ses longues absences, j’ai bien peur qu’elle n’ait finit par perdre toute autorité sur moi. C’est lors d’une de ces sorties nocturnes, que j’ai fait la connaissance de ceux qui allaient changer ma vie de manière radicale. Je venais d’avoir quinze ans, lorsque j’ai croisé la route de James, Anna, Max, Peter et Inga. C’était une bande de jeunes fêtards guère plus âgés que moi en fait, Max étant le plus vieux d’entre tous avec ses 21 ans tout juste révolus. Je les ai tout de suite trouvé sympathique, et de leur côté il semblerait qu’ils m’ai tous immédiatement adopté. Une sorte de coup de foudre mutuel… Vous pensez que cela est possible ma sœur ? Un coup de foudre amical ?
Peu importe en fait, toujours est il que nous sommes très rapidement devenus aussi inséparables que les cinq doigts de la main. Nous avons passé des folles soirées un peu partout dans la ville, nous retrouvant parfois dans des endroits ou je n’aurai sans doute jamais pu entrer toute seule. Mais mes cinq compagnons semblait pouvoir entrer partout, et à chaque fois qu’ils le voulaient. A vrai dire, je me suis souvent posé la question de savoir comment ils faisaient. Cette vie nocturne un peu folle à durée une année entière, durant laquelle ils m’ont ouverte à un monde libre de toute interdiction. Mais par la suite, je me suis rendu compte que c’était là une simple mise en condition pour ce qui était à venir. Au bout de quelques mois, j’avais remarqué que Anna ne cessait de porter un regard persistant sur moi. Vous imaginez bien ma sœur, que je me suis fait des idées en constatant cela… Anna était très jolie remarquez, bien plus que moi en tout cas. Alors, j’avoue avoir été un peu flattée d’attirer ainsi son attention, moi qui ne ressemble en rien aux canons de beauté dont elle devait avoir l’habitude. Mais elle n’a jamais fait un pas vers moi dans ce sens, du moins pas avant que j’atteigne ma seizième année. Je m’en souviens comme si c’était hier ma sœur… Même si cela fait déjà trois longues années maintenant.’’

Helena soupir de nouveau, mais de manière plus lasse, un peu comme si ce souvenir, pourtant pas si lointain l’émouvait terriblement…

‘’Ils avaient organisé une méga fête d’anniversaire pour moi, trois jours auparavant, dans un des lieux que nous fréquentions régulièrement. Ce fut une fête terrible, même si j’avoue ne plus trop me souvenir des détails, tellement j’avais bu ce soir la, plus encore que d’habitude en fait. Ce qui, je peux vous l’assurer, n’est pas peu dire ma sœur. Trois jours plus tard donc, Anna m’a finalement approché, toujours avec ce regard troublant posé sur moi. J’ai frissonné lorsque je l’ai senti se coller tout contre moi, telle une sangsue. Mais comme je vous l’ai dit juste avant, Anna était une jolie mignonne de 18 ans, et même si c’était une fille, hé bien… J’avoue que j’en étais toute émoustillé. Au bout d’un moment elle s’est penchée sur mon cou, et je me suis dit : ‘’ça y est, c’est le moment…’’
Haaa… Ma sœur… Comment vous décrire ce moment unique.. ? Je pourrais employer une ou deux expressions fleuries, comme dans les livres… Ou bien encore, vous décrire chaque sentiment qui m’a alors traversé le cœur… Mais je crois que les mots sont bien incapables de décrire cette sensation unique en fait. Alors je vais vous dire cela très simplement : Anna m’a mordu dans le cou, et y a profondément enfoncé ses canines pointues C’était une vampire voyez-vous, tout comme Peter, Max, Inga et Jurgen en fait… Anna me désirait, c’est vrai. Mais elle me désirait en tant que… Comment dire… Fille vampire ? Enfant vampire ? Petite sœur vampire ? C’est donc ce qu’elle fit de moi, ce fameux soir. Entre vous et moi ma sœur, je dois bien dire que j’ai été un peu déçue qu’elle n’ait pas voulu… Enfin, vous voyez ce que je veux dire, n’est-ce pas.. ?
Vampire j’étais donc devenue, même si le plaisir de la transformation s’était tout de même accompagnée d’une certaine souffrance que je préfère vous taire afin de ne pas vous effrayer, et cela pour la plus grande joie de toute la bande dont je partageais la vie depuis maintenant plus d’une année. Plus tard, Anna m’a avoué que c’était pour cette raison qu’elle m’avait choisit. Vous vous en doutez, ma vie changea du tout au tout. Oublié les stupides règles des mortels, les interdits hypocrites dont ils semblent si friands… être vampire m’a ouvert à une toute nouvelle dimension, ou j’ai enfin réalisé la place de tout un chacun. Mais heureusement, Anna et les autres étaient là pour me freiner, car autrement je me serais laisser entraîner par ma toute récente fougue vampirique, et sans doute aurais-je été imprudente. Ensemble, nous avons écumé la région tout entière durant presque trois longues années. Ne tenant compte ni des règles des mortels, ni des règles des immortels, nous étions un groupe aussi soudé que peuvent l’être des d’atomes. Nous faisions partis de ces libres vampires, que les plus anciens n’aimaient pas. Ces froussards séniles craignent toujours que notre attitude rebelle envers les règles établis n’en viennent un jour à nous faire découvrir des mortels… pardonnez-moi ma sœur, mais quelle idée idiote que celle-ci, comme si les humains était assez intelligent pour nous découvrir, nous pour qui la nuit est comme un manteau d’invisibilité.’’

Le visage de la jeune vampire se rembrunit alors soudainement, comme si un douloureux souvenir l’assaillait soudainement...

‘’Malheureusement, tout cela à prit fin il y a à peu près six mois de cela, de manière horriblement brutale. Un groupe d’hommes, ou plutôt, ce que j’ai tout d’abord pris pour des hommes, venus de je ne sais ou, à découvert notre repaire. Ils les ont massacrés un par un, sans aucune pitié… Sans même leur laisser une chance de se défendre… Quelle pourriture de monstres !
Moi-même j’y serais resté, si je n’avais pris la sale habitude de traîner jusqu’à ce qu’apparaisse à l’horizon, les toutes premières lueurs de l’aube. Lorsque j’ai voulu retourner auprès de mes amis, j’ai vu ces hommes… Ou plutôt, ces loups garous… Oui ma sœur, vous avez bien entendu, des loups garous… Ces sales bêtes puantes et malfaisantes existent malheureusement bien. Nombreux, armés de leurs griffes et de leurs crocs d’animaux sauvages, ils étaient toutes une meute et ils se sont littéralement acharné sur mes pauvres amis sans défense, sans aucune raison... De vrai bêtes, je vous le dis ma sœur, on devrait tous les abattre pour le bien de l’humanité Je me suis approché plus près encore afin de venger mes amis qui gisaient définitivement mort à leurs pieds, et c’est là que je les ai vu dans toute leur monstruosité… Qu’est-ce qu’ils étaient laid ! Aucune humanité en eux, aucun sentiments, rien que des animaux sans cervelle… Si seulement, ils étaient venu deux ans plus tôt, alors j’aurais pu leur arracher le cœur à moi toute seule. Malheureusement ma sœur, la très grande force des nouveaux-nés disparaît très vite après une année. ..’’

La petite vampire darda alors silencieusement son regard sur ses mains ouvertes durant quelques instants, et poussa un soupir empli d’une certaine mélancolie songeuse avant de reprendre la parole :

‘’Alors j’ai rapidement compris je ne serais pas de taille contre ces animaux tellement lâche, qu’il ne savent qu’attaquer en groupe comme les vulgaires assassins qu’ils sont. A cet instant précis ma sœur, j’ai réalisé que je n’était finalement qu’une éternelle adolescente de seize ans, bien incapable de venger ses amis… je n’ai pas encore la force de lutter contre autant de loups garou en même temps, mais…’’

Helena ferma brièvement les yeux en même temps que ses poings se crispèrent, puis elle desserra son étreinte et tourna son regard en direction de la religieuse avec un semblant de sourire retrouvé…

‘’Seule et sans personne avec qui partager cette vie vampirique, je me suis donc éloigné de ce qui fut notre repaire. Après tout, celui-ci n’était plus un refuge sur. J’ai donc commencé à errer de ville en ville, usant de ma fragile apparence comme d’une arme afin d’endormir la méfiance des mortels ? Ne le prenez pas mal ma sœur, mais vous êtes vraiment stupide comme créatures, cela me donnerait presque des remords de me nourrir de vous… Si, si, vraiment… Mais si les loups garous nous détestent au point de vouloir notre mort, je ne peux donc pas me permettre de faire du sentiment, je suis sur que vous me comprenez.… Ce qui m’énerve le plus, c’est que je ne sais pas pourquoi ils ont massacré mes amis… que faisions-nous de mal finalement ? Nous ne faisions que de nous nourrir de nos proies, tout comme les mortels le font de leurs animaux… Les exterminent-ils pour autant ?
Non, absolument pas… Alors je vous le demande ma sœur, en quoi sommes-nous si différent dans le fond.. ? Mortels ou immortels, nous tuons tous pour nous nourrir, en quoi les vampires seraient-il plus condamnable que les humains pour cela, dites-moi.. ?

Les loups garous sont des monstres, et si jamais j’en ai l’occasion je les tuerais à chaque fois que j’en rencontrerai un. Mais moi, je ne serai pas aussi lâche qu’eux, je les affronterai seule… C’est ce qui différencie l’être humain et l’animal, le courage…

Six mois on passé, et puis je vous ai rencontré ma sœur… En cette belle soirée d’automne, ou la douce brise caresse agréablement votre visage de mortelle. Comme bien d’autre avant vous, vous avez commis l’erreur de croire que j’étais une de ces jeunes fugueuses qui fuient des parents trop autoritaires à leurs yeux. Une erreur grossière ma sœur, mais qui finalement était inévitable. Après tout, j’aurais toujours cette même apparence d’adolescente fragile, même si je vivais plus de mille ans. Mais vous savez quoi ma sœur.. ? Je vous aime bien. Si, si, vraiment… D’ailleurs, je vais vous confier un petit secret...’’

Helena se pencha doucement vers la religieuse, et lui désigna du doigt le tatouage qui ornait sa joue droite.

‘’Vous voyez ce tatouage ma sœur ? C’est Anna qui me l’a fait, juste avant de me vampiriser. Elle m’a dit que c’était un tatouage, qu’elle faisait à chaque nouveau vampire qu’elle créait. Ainsi, chacun de ses enfants peut reconnaître ses frères et sœurs vampiriques, et s’approcher d’eux sans crainte… Car Anna a toujours appris à ses enfants à se respecter les uns et les autres, sans jamais tenter de se faire le moindre mal. Vous savez, même si les humains nous considèrent comme des monstres, je peux vous assurer que Anna était une très bonne mère… Peut-être même, bien meilleure que celle qui m’a mise biologiquement au monde. Même si en réalité, les deux choses ne peuvent pas vraiment se comparer...’’

‘’Bien…’’ Helena se redressa rapidement, et s’éloigna de la religieuse, de quelques pas. La jeune vampire fixa longuement la voie de métro qui s’offrait à ses yeux de noctambule, tandis que le silence de la nuit planait tout autour d’elle et de la religieuse. Finalement, elle se retourna en direction de celle-ci, et lui dit d’un ton à demi amusé :

‘Comme on dit ma sœur, il n’y a pas de bonne compagnie qui ne se quitte. En tout cas, cela m’a fait du bien de vous parler de moi ce soir, je crois que j’en avais besoin. Mais j’ai une proie en vue, et si je ne me dépêche pas elle va prendre trop de distance… Elle a apparemment été invité par une lointaine cousine vaguement affiliée à sa mère au deuxième ou troisième degrés, qui vit quelque part en province dans un endroit paumé qui s’appelle Forks je crois, à passer quelques jours chez elle… Je n’ai jamais été là-bas, vous savez… Il paraît que c’est très joli comme endroit, mais je n’aime pas vraiment la campagne et tous ces pèquenots arriérés qui y vivent. J’avais pensé à dévorer ma proie immédiatement, mais finalement je pense qu’un petit voyage ne me fera pas de mal, qu’en pensez-vous ma sœur.. ?’’

La religieuse ne répondit rien, de nouveau… En fait, son visage reflétait une sorte de béatitude profonde qui lui donnait l’impression d’être absente. Ses yeux fixaient sans sourciller Helena, qui lui offrit en retour un sourire des plus diaboliquement angélique.

‘’J’ai été ravie de vous rencontre ma sœur…’’ conclu finalement la jeune vampire, tandis qu’elle s’éloignait doucement en direction de l’obscur couloir souterrain qui conduisait vers la surface. ‘’Mais je doute que l’on puisse de nouveau se rencontrer…’’ Puis, elle disparut en quelques secondes dans les ténèbres.

Assis sur son banc, la religieuse n’avait toujours pas bouger d’un pouce. Son regard fixait maintenant le panneau publicitaire situé de l’autre côté de la voie, tout comme elle avait fixait la jeune vampire de son regard verdoyant quelques secondes plus tôt. Elle était resté sereinement immobile… Seule, deux fines trainée parallèle de sang étaient en mouvement, descendant peu à peu en cascade, de sa gorge légèrement dénudée…


Dernière édition par Helena Anokvia le Dim 11 Avr - 17:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Cullen
Famille Cullen
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 116
Localisation : Avec Jasper

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Vision

MessageSujet: Re: Helena Anokvia   Jeu 25 Fév - 19:19

Bienvenue très chère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena Anokvia
Vampire
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 25/02/2010

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Dédoublement

MessageSujet: Re: Helena Anokvia   Ven 26 Fév - 2:45

*un peu en retard*

Merci ! :smi:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
Famille Cullen: Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 377
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Résistance à l'attrait du sang et compassion

MessageSujet: Re: Helena Anokvia   Dim 28 Fév - 0:00

Bienvenue ^^

C'est une fiche vraiment bonne... J'aime particulièrement la manière de raconter l'histoire ^^
Deux petites choses cependant:

- Les nouveaux nés, on une force plus puissante que les autres. Pendant un an ils ont de gros problème de contrôle par rapport au sang mais possède une force phénoménale. Bien plus que les autres vampires.
- Je ne pense pas que des humains peuvent pas tuer un vampire... Alors quatre encore moins... Par contre, il me semblerait plus réaliste qu'une meute de loups garous aient attaqué tes compagnons. Et là, toi, seule, même avec ta force de nouveau né, tu ne pouvais rien...

Juste quelques petites incohérences, mais ta fiche est vraiment bonne ^^

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
†•´*¤*' •†Carlisle's fascination †•´*¤*' •† †•´*¤*' •†Peter Facinelli France †•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers.twilight-vampire.com
Helena Anokvia
Vampire
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 25/02/2010

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Dédoublement

MessageSujet: Re: Helena Anokvia   Dim 28 Fév - 2:01

Les nouveaux-nés ont une force supérieure aux vampires plus ancien... tu peux m'expliquer la logique de ce raisonnement s'il te plait..? (comme dit plus haut, je ne sais absolument rien de cet univers) ^^

Et si les nouveaux-nés sont plus puissant que les anciens vampires, pourquoi ce sont des vampires âgés, voire plusieurs fois millénaire pour certains si j'ai bien compris, qui édictent les lois que tous les vampires se doivent de suivre sous peine, j'imagine, de sanctions..?

Pour les loups garou, j'avais cru comprendre qu'il ne se trouvaient que à Forks dans l'ethnie locale... J'ai mal compris..?

Quoi qu'il en soit, je changerais le passage concerné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
Famille Cullen: Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 377
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Résistance à l'attrait du sang et compassion

MessageSujet: Re: Helena Anokvia   Dim 28 Fév - 3:19

Les nouveaux nés ont une force supérieure car le sang qui était le leur quand il était humaine coule encore dans leur corps. Il leur donne une plus grande force que les autres. Cet état ne dure qu'une an en moyenne avant qu'ils n'aient plus qu'une force dépendant alors de la force physique.
Les vieux vampires qui édictent les lois ne sont pas particulièrement plus fort. Il ne serait pas plus difficile de tuer Aro qu'un autre vampire (à part le fait qu'il ait son pouvoir qui l'aide, et qu'il ait toute une garde à son service)
Dans les royautés, pourquoi c'est le roi qui édicte les règles ? C'est comme ça... C'est pareil ici.

Pour les loups garous, il me semblerait étrange qu'il n'y en ait qu'à Forks. Leur mutation se réveille à la présence de vampire. Tu sembles dire que ta troupe de vampire est resté au même endroit pendant un moment. Donc... Je pense que ce pourrait être possible. Bien plus en tout cas que des humains.
Pour tuer un vampire, il faut le démembrer, l'étêter et le brûler. Un peu beaucoup pour de simple humain.

je te conseille de lire ces deux topics qui t'expliqueront les particularité des vampires et des loups. ça t'aidera à mieux comprendre.
Caractéristiques vampire
Caractéristique loups garous

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas ^^

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
†•´*¤*' •†Carlisle's fascination †•´*¤*' •† †•´*¤*' •†Peter Facinelli France †•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers.twilight-vampire.com
Helena Anokvia
Vampire
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 25/02/2010

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Dédoublement

MessageSujet: Re: Helena Anokvia   Dim 28 Fév - 22:08

Hé bien, ce n'est pas joli, joli, de sous estimer les mortels... Et c'est dangereux aussi ! Twisted Evil

Ceci étant dit, j'ai édité et les amateur de nonos en plastique en prenne pour leur grade... ^^

(Helena, ou l'art et la manière de se faire des amis...) mouahahaha: ... arrogan:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
Famille Cullen: Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 377
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Résistance à l'attrait du sang et compassion

MessageSujet: Re: Helena Anokvia   Lun 1 Mar - 0:39

Moi ça me va ^^
Deuxième avis de la part d'Eli, et ce sera bon :pouce:

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
†•´*¤*' •†Carlisle's fascination †•´*¤*' •† †•´*¤*' •†Peter Facinelli France †•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers.twilight-vampire.com
Elisabeth Heley
Vampire: Modérateur
avatar

Messages : 334
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 22
Localisation : Forêt de Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Occultation. (faculté à faire "oublier" sa présence aux autres.)

MessageSujet: Re: Helena Anokvia   Lun 1 Mar - 14:52

Pauvre loups garous Héléna lol! mouahahaha:

C'est bon pour moi. Fiche validée rougi:

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena Anokvia
Vampire
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 25/02/2010

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Dédoublement

MessageSujet: Re: Helena Anokvia   Lun 1 Mar - 20:32

C'est "Helena" ma chère Erzebeth... What a Face

Et merci ! ^^

*s'en va chercher un endroit ou poster*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Helena Anokvia   Ven 5 Mar - 12:29

Bienvenue (:
Revenir en haut Aller en bas
Helena Anokvia
Vampire
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 25/02/2010

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Dédoublement

MessageSujet: Re: Helena Anokvia   Ven 5 Mar - 13:07

Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chale Jenson
Loup: modérateur
avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 29
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Loup garou
Don: (progressif) Peux parler par la pensée aux Cullenet seulement sous forme animale.

MessageSujet: Re: Helena Anokvia   Ven 5 Mar - 13:13

Oh mince encore une vamp...

Euh

Bienvenue ! Very Happy

(voila une mod qui fait pas son boulot correctement, honte à moi ! ><" )

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Chale Jenson

Forever will my blood sing for you.
But you have saved my life.
Another day is awaking,
Only Love is missing.

For now...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena Anokvia
Vampire
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 25/02/2010

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Dédoublement

MessageSujet: Re: Helena Anokvia   Ven 5 Mar - 13:29

Merci de l'accueil... ^^

*fais danser un nonos en plastique devant le modo aux longues oreilles*

"Il est ou le nonos, il est ou..?"

*lance le nonos en plastique au loin*

"Allez, va chercher le nonos, va chercher !"

*regarde le modo aux longues oreilles gambader joyeusement en direction du nonos en plastique, la queue en alerte* Razz Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chale Jenson
Loup: modérateur
avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 29
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Loup garou
Don: (progressif) Peux parler par la pensée aux Cullenet seulement sous forme animale.

MessageSujet: Re: Helena Anokvia   Ven 5 Mar - 14:39

Mais bien sûr !
Non je ne rattrape pas les nonos, il n'y a qu'une chose que je vais chercher quand les circonstances le demandent. Mais je ne te dirais pas quoi, seuls certains le savent haha ! Razz

Et puis où est-ce que tu vois de grandes oreilles ?! Pfff, ces vampires je vous jure... Rolling Eyes

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Chale Jenson

Forever will my blood sing for you.
But you have saved my life.
Another day is awaking,
Only Love is missing.

For now...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena Anokvia
Vampire
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 25/02/2010

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Dédoublement

MessageSujet: Re: Helena Anokvia   Ven 5 Mar - 16:01

mouahahaha: ... mouahahaha: ... mouahahaha: ... arrogan:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Helena Anokvia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Helena Anokvia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Helena Ramus [Serdy]
» Helena G'il Sayan [Validée]
» Cours Helena ! Cours !
» " Dortoir n°1 : Mary, Kenza, Helena... "
» L'été promet d'être chaud! #Helena

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Twilight :: Accueil :: Le secrétariat :: Fiches de personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: