AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 Apprentissage de la vie [PV Esmée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisabeth Heley
Vampire: Modérateur


Messages : 334
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 22
Localisation : Forêt de Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Occultation. (faculté à faire "oublier" sa présence aux autres.)

MessageSujet: Apprentissage de la vie [PV Esmée]   Lun 28 Juin - 18:39

Cela faisait quelques jours que le mariage s'était terminée. Edward et Bella étaient partie en lune de miel sur l'île d'Esmée. Moi j'avais fais une drôle de rencontre lors de la fête. J'avais rencontré une personne qui disait être mon amie, mais je ne me souvenais pas d'elle. Cela m'énervait réellement. Mais il y avait autre chose. Je m'étais beaucoup rapprochée de Darvin et je me sentais plus forte lorsqu'il était à mes côtés. Je ne comprenais pas vraiment ce que je ressentais lorsque je le voyais, ni ce dont j'avais envie lorsque j'étais avec lui.

Je m'étais alors décidé d'aller en parler avec Esmée. Elle remplaçait la mère dont je n'avais aucun souvenirs et je la considérais comme si elle l'était. Je descendis de ma chambre habillée d'une petite robe fine et blanche et d'un gilet. J'étais pied nue mais cela ne me dérangeait pas. Comme d'habitude, il faisait plutôt nuageux et cela nous était avantageux. Je cherchai Esmée dans la maison, mais apparemment elle n'y étais pas.

Elle devait être dans le jardin alors. Je sortis de la villa et allai dans le jardin. Je vis celle que je considérais comme ma mère en train d'arracher des mauvaises herbes. Il faut dire qu'elles poussaient vite ici. Je m'approchai d'elle et m'arrêtai lorsque j'étais à quelques centimètres d'elle. Les mains derrière le dos, je pris la parole d'une voix timide :

"Esmée, je peux te parler de quelque chose si tu as le temps ?"


J'espérais qu'elle allait accepter que l'on discute. Je ne savais pas si j'allais pouvoir retrouver le courage de faire cette démarche. C'était surement stupide, mais j'avais un peu honte de ce dont j'avais envie quand j'étais avec Darvin et de ce que je ressentais. Je ne me souvenais pas d'avoir déjà ressentis ce genre de truc avant d'avoir été transformé en vampire. Mais en même temps je ne me souvenais toujours de rien de ma vie passé. Et cela devenait assez frustrant. Surtout dans ces moments-là. Debout derrière Esmée, j'attendis sa réponse.

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmée Cullen
Famille Cullen: Admin


Messages : 251
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 122
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Amour inconditionnel et passionnel des membres de sa famille.

MessageSujet: Re: Apprentissage de la vie [PV Esmée]   Jeu 1 Juil - 18:57

Mon pauvre jardin... Je soupirai en me redressant sur mes genoux, regardant l'étendue des dégâts. C'était une plantation de foins et d'herbes sauvages qui s'étaient rendu là par je-ne-sais quel miracle, et les quelques géraniums assez futés (et gentils) pour rester vivant avaient rendus l'âme sous les pieds lourds d'invités malins qui s'étaient promenés pendant le mariage. Ah bon... Au moins, j'avais eu la joie de voir quelques fleurs cette année. Et qui sait, à ce rythme là, je pourrai me retrouver avec quelque chose de potable dans quelques décennies.

J'avais donc décidée d'enfiler ma salopette et de remercier mes petites fleurs de la seule chose que je savais faire correctement en jardinerie; enlever les mauvaises herbes. La maison était calme pour la première fois depuis plusieurs jours, et je pouvais profiter d'une journée dehors pour me détendre... et cesser de m'inquiéter... un peu.

Arrachant les herbes jusqu'aux racines sans trop de difficultés, je notai dans un coin de mon esprit que Elisabeth se promenait pas mal dans la maison. Cherchait-elle quelque chose? Peut être était-elle troublée par quelque chose. De toutes manières, je n'étais pas bien loin. S'il y avait quelque chose d'important, elle pouvait m'en avertir en un clin d'oeil.

J'avais raison, et j'avais tord. Elle cherchait quelqu'un, mais ce n'était visiblement pas urgent car elle marchait lentement vers moi. J'enlevai un plant plus tenace pour le mettre avec les autres dans le sac poubelle avant de me retourner vers la jeune vampire. Son air timide me donnait l'impression qu'elle voulait me parler de quelque chose en particulier.. et j'avais peut être ma petite idée.

"Esmée, je peux te parler de quelque chose si tu as le temps ?"

Avec un sourire, je m'assis sur mes jambes repliées derrière moi. Peut être allais-je enfin pouvoir me mêler de ce qui ne me regarde pas!

"Mais bien sûr, ma chérie. En espérant simplement que les mauvaises herbes ne reviendront pas en quelques minutes.. Ce qui ne me surprendrait même pas vu l'étendue du dégâts."

Je la regardai doucement, espérant l'avoir détendue un petit peu, avant d'enlever ma paire de gants;

"Je t'écoute."

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Heley
Vampire: Modérateur


Messages : 334
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 22
Localisation : Forêt de Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Occultation. (faculté à faire "oublier" sa présence aux autres.)

MessageSujet: Re: Apprentissage de la vie [PV Esmée]   Sam 3 Juil - 16:22

Esmée se retourna et s'assit sur ses jambes en me souriant. Elle acceptait de prendre de son temps afin que l'on discute. Mais maintenant que je me trouvais devant le mur, je n'osais plus rien dire. J'avais peur de passer pour une idiote. Je gardais le silence pendant plusieurs minutes. Je regardais les fleurs qui avait péri surement sous les pieds des invités du mariage. Esmée avait tellement travaillé sur ce jardin. Finalement je m'assis par terre et je pris la parole :

"Esmée...comment tu as fais pour faire mourir toutes les fleurs ?"


*Oh lala ! Mais qu'est-ce que j'ai dis ?*


Je ne voulais pas dire ça. Comment j'allais m'en sortir ? Si j'avais pu rougir, je serais surement rouge pivoine à l'heure actuelle. Il fallait que je me rattrape. Mais je ne savais pas comment parler de cela. J'allais surement avoir l'air idiote. Bon, je l'étais déjà avec cette question stupide. Sans vraiment laisser le temps à celle que je considérais comme ma mère, je repris vivement :

"Euh...non Esmée... c'est pas de ça que je voulais te parler. Mais...je sais pas comment te dire ça."

Je regardais les mauvaises herbes qui se trouvaient devant moi en me demandant ce que je pouvais dire. Quelques minutes de silence passèrent avant que je ne reprenne la parole, me lançant enfin :

"Esmée, est-ce que ça t'est déjà arrivée de te sentir bizarre quand t'es prêt d'un garçon ? De penser à des trucs auxquels tu penses pas d'habitude ?"

Voilà c'était dis. Finalement ce n'était pas bien difficile. Il fallait juste ce lancer en fait. Je levais les yeux vers la jeune femme et plongea mon regard rouge sang dans le sien. Je me demandais comment elle allait réagir et si elle allait rigoler. Cela devait paraitre complétement idiot pour quelqu'un qui avait vu tellement de choses. Mais moi c'était la première fois que je ressentais ce genre de chose et cela m'effrayait quand même un peu. J'attendis la réponse d'Esmée avec une certaine anxiété. Si je contrôlais pas mon don, je pense que j'aurais disparu subitement.

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmée Cullen
Famille Cullen: Admin


Messages : 251
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 122
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Amour inconditionnel et passionnel des membres de sa famille.

MessageSujet: Re: Apprentissage de la vie [PV Esmée]   Lun 12 Juil - 14:11

Plusieurs minutes passèrent dans un silence pesant pour elle, mais assez simple pour moi. Je pouvais presque voir ses pensées se bousculer dans sa tête, cherchant des mots et des phrases. Je ne pouvais qu'essayer de deviner ce qu'elle voulait me demander, même si quelque chose me disait que je connaissais déjà la question. Je restai donc patiemment assise au sol à regarder Elisabeth, comme si les minutes n'étaient que des secondes sans importance. Son regard caressait mes fleurs détruites, cherchant presque un échappatoire. Et elle la trouva alors qu'elle s'assit au sol.

"Esmée...comment tu as fais pour faire mourir toutes les fleurs ?"

Je la regardai une seconde ou deux avant d'éclater de rire. Je tournai la tête vers mon pauvre jardin en glissant une main sur mon visage, ma poitrine toujours secouée par un rire amusé. Mon rire se calma doucement et termina par un long soupir. Alors je n'étais pas la seule à avoir remarqué que mon jardin était un vrai désastre... Peut être serais-ce le temps de prendre des cours de jardinage plus sérieux que ceux donnés dans "Femme actuelle" ou bien "Coup de pouce"...

Mon attention se reposa sur Eli alors qu'elle tentait de se reprendre. Puis le silence retomba comme s'il n'avait jamais été coupé avant. Mon regard s'adoucit un peu plus en la regardant. Décidément, la pauvre petit était hors d'elle et n'arrivait pas à exprimer sa pensée. J'hésitai un moment à l'aider en lui posant une question, mais je me retins. C'était à elle de me dire. J'attendis donc encore.

"Esmée, est-ce que ça t'est déjà arrivée de te sentir bizarre quand t'es prêt d'un garçon ? De penser à des trucs auxquels tu penses pas d'habitude ?"

Sans bouger, mon sourire s'étira un peu plus alors que j'observais ma toute nouvelle fille. Je n'avais jamais eu cette discussion avec une autre de mes filles, puisqu'elles étaient plus vieilles et savaient plus ou moins à quoi s'attendre avec l'amour. Et, je ne pouvais m'empêcher de me dire que... bon sang, j'adorais ce genre de question! Je me sentais plus comme une mère que jamais. Je plongeai mon regard dans celui d'Eli, sentant toute la nervosité dans son regard. Elle attendait une réponse pour calmer son coeur, pour apaiser ses inquiétudes. Pour confirmer ses doutes sans doute.

Je n'avais pas besoin de chercher bien loin dans mes souvenirs pour répondre à sa question;

"Oui, ma chérie."

Je souris en détournant les yeux des siens pour regarder une des rares survivantes de mon jardin;

"J'ai l'impression que plus rien ne peut m'atteindre, d'être plus en sécurité que dans la plus immense des fortifications. Le moindre sourire me rend plus heureuse que jamais, et mon coeur se remet à battre comme s'il ne s'était jamais arrêté. Juste sentir son odeur pas très loin, et je suis sereine."

Mes yeux se tournèrent vers Eli, et je la regardai doucement;

"Le moindre effleurement me fait sentir et penser des choses que je ne devrais pas autrement. Et ses baisers me transportent dans un autre monde. Je serais prête à tout, et à n'importe quoi pour lui. Et, encore mieux, je sais que c'est pareil pour lui."

Mon sourire s'étira tendrement, mes yeux brillants à la pensée de tout l'amour qui vivait en moi depuis si longtemps.

"Je me suis sentie bizarre deux fois dans ma vie. Avec le même homme, les deux fois, et je l'ai épousé. Et je ne pourrais aimer quelqu'un plus intensément."

Lentement, je ramenai mes jambes devant moi pour les croiser en indien histoire d'être plus confortable;

"Tu parles de Darvin, je me trompe?"

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Heley
Vampire: Modérateur


Messages : 334
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 22
Localisation : Forêt de Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Occultation. (faculté à faire "oublier" sa présence aux autres.)

MessageSujet: Re: Apprentissage de la vie [PV Esmée]   Mar 13 Juil - 0:58

Esmée ne pu s'empêcher de rire à ma première question avant de regarder de nouveau son jardin dévasté. C'est vrai qu'elle avait était stupide cette question. Puis je vis son sourire s'étirer un peu plus. Elle ne se moquait pas de a question et cela me rassura un peu. Esmée répondit alors à ma question. Alors ça lui était aussi arrivée.

Cela me détendit un peu. Finalement je n'étais pas bizarre de ressentir ce genre de chose. Ma mère adoptive sourit en regardant l'une des plantes survivante du carnage subit par le jardin. C'était dommage qu'il soit dans cet état car il était vraiment beau. Puis elle continua en m'expliquant ce qu'elle même ressentait.

"Le moindre effleurement me fait sentir et penser des choses que je ne devrais pas autrement. Et ses baisers me transportent dans un autre monde. Je serais prête à tout, et à n'importe quoi pour lui. Et, encore mieux, je sais que c'est pareil pour lui."


C'était exactement ce que je ressentais. D'après le ton de sa voix, cela n'était pas étrange ou inquiétant. Esmée me regarda de nouveau, plongeant son regard doré dans le mien. Son sourire s'étirait et ses yeux brillaient. Par contre contrairement à elle je ne savais pas trop si c'était pareil pour Darvin. Et pourtant il ne m'avait pas repousser lorsque je l'avais embrasser. Finalement peut-être qu'il ressentait la même chose que moi.

Ma mère d'adoption reprit son explication, me coupant dans mes pensées. Alors ce qu'elle m'avait expliqué c'est ce qu'elle ressentait pour Carlisle. J'arrivais à mieux comprendre ce qui m'arrivait, mais cela entrainait de nouvelles questions. Esmée ramena ses jambes devant elle en indien. Elle semblait s'attendre à une conversation assez longue. Puis elle me posa la question fatidique :

"Tu parles de Darvin, je me trompe?"

Si j'avais pu rougir, je l'aurais fais. Comment avait-elle pu deviner ? Elle était pas télépathe pourtant. Je laissais passer quelques secondes de silence. Maintenant que le sujet était lancé je ne pouvais pas faire marche arrière. Je plongeais mon regard écarlate dans celui de la jeune femme et me décidais à lui répondre :

"Non tu te trompe pas. Quand il est là je ressent tout ce que tu as décris et ça me fais peur un peu. C'est si intense à chaque fois. Je sais pas quoi faire."

Je baissai les yeux et jouais avec une herbe folle pendant quelques secondes. Puis je relevais la tête et regarda ma mère adoptive. Mon esprit était remplit de doutes et d'incertitudes et j'espérais qu'elle allait m'éclairer le chemin que je devais suivre et sur ce que je devais faire.

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmée Cullen
Famille Cullen: Admin


Messages : 251
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 122
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Amour inconditionnel et passionnel des membres de sa famille.

MessageSujet: Re: Apprentissage de la vie [PV Esmée]   Mer 14 Juil - 9:22

Elle n'avait pas besoin de répondre. Juste à son visage, je voyais bien clairement son embarras. Et que j'avais deviné. Je lui souris tendrement, me souvenant moi-même de ma peur lorsque j'avais revu Carlisle une fois vampire. Nous avions tout deux peur. Moi, peut être un peu plus que lui... Je ne comprenais que trop bien l'impuissance qu'on ressentait devant ces émotions qui nous contrôlait sans tenir compte du reste de notre être. Combien de temps avions-nous essayé d'oublier notre amour, de peine de blesser l'autre? Combien de temps l'avions-nous refoulé de crainte de se faire rejeter? Et pourquoi? Absolument rien à part nous torturer pendant des mois.

Je me tirai de mes pensées, maintenant rendues à la soirée où tout s'était éclaircit, pour revenir sur Elisabeth;

"Non tu te trompe pas. Quand il est là je ressent tout ce que tu as décris et ça me fais peur un peu. C'est si intense à chaque fois. Je sais pas quoi faire."

J'acquiesçai lentement, la soutenant dans ses propos. C'était si compréhensible. Mais comment lui dire de ne pas avoir peur alors que je ne savais pas ce que ressentait Darvin. Ce dernier n'avait jamais vraiment été du genre à s'intéresser à quelqu'un, ce qui me faisait supposer qu'il avait également eu le coup de foudre pour Elisabeth. D'ailleurs, pourquoi aurait-il resté aussi longtemps à Forks autrement? Et puis, c'était quelque chose qu'elle devait découvrir par elle-même.

Je ramenai donc mes jambes vers moi pour poser mon menton sur le sommet de mes genoux;

"Ce que je décris, c'est l'amour. Du moins, l'amour comme je le ressens."

D'un geste vague, je secouai la terre et les broussailles de sur mon pantalon avant de lever les yeux vers la jeune femme;

"Malheureusement, ce n'est pas quelque chose qui se comprend et qui se réfléchit. C'est le cas, et c'est tout. Encore plus pour les vampires, car notre nature rend nos instincts et sentiments plus puissants encore."

Je l'observai quelques instants, souhaitant tellement lui enlever cette peur dans le fond des yeux. Mais ce n'était pas à moi de le faire. Elle devait y arriver seule;

"Les choses nouvelles font toujours peur. Tu as le choix d'embrasser tes sentiments, ou de les renier. Mais je ne peux te dire quoi faire; c'est ta décision, à toi seule. Commence par trouver ce que tu veux, et... peut être ensuite ce que lui veut."

Je me mordis l'intérieur de la joue en essayant de me retenir de dire plus. Non... Je ne devais pas la pousser, je devais la laisser aller... Oh et c'est plus fort que moi...

"Mais... Ce que j'ai décris... C'est la plus belle chose au monde... Et connaissant Darvin, il ne jouerait pas de toi..."

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Heley
Vampire: Modérateur


Messages : 334
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 22
Localisation : Forêt de Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Occultation. (faculté à faire "oublier" sa présence aux autres.)

MessageSujet: Re: Apprentissage de la vie [PV Esmée]   Mer 21 Juil - 20:57

Je fixais Esmée de mon regard rouge sang. Elle ramena ses jambes et posa son menton dessus. Ainsi ce qu'elle m'avais décrit c'était l'amour. Comment l'amour pouvait-il faire aussi peur ? La jeune femme se débarrassa de la terre et des feuilles qui encombraient son pantalon avant de relever de nouveau les yeux vers moi.

"Malheureusement, ce n'est pas quelque chose qui se comprend et qui se réfléchit. C'est le cas, et c'est tout. Encore plus pour les vampires, car notre nature rend nos instincts et sentiments plus puissants encore."

Ainsi on ne pouvait pas aller contre cela. Mais alors qu'est-ce que je devais faire ? J'avais peur de perdre complétement pied et de faire des erreurs. J'attendais qu'Esmée me guide dans ce que j'étais en train de découvrir. Et justement elle m'apporta une réponse à mon interrogation.

"Les choses nouvelles font toujours peur. Tu as le choix d'embrasser tes sentiments, ou de les renier. Mais je ne peux te dire quoi faire; c'est ta décision, à toi seule. Commence par trouver ce que tu veux, et... peut être ensuite ce que lui veut."

Cette réponse me désarçonna. Moi qui attendais un conseil sur ce que je devais le faire, c'était plutôt raté. Comment je pouvais savoir ce que je voulais ? Comment savoir ce que lui voulait ? Pour l'instant j'étais perdue et tout ce que je ressentais me perturbait vraiment. Dépitée, je baissai la tête et regardai le morceau d'herbe qui se trouvait devant moi. J'avais l'impression d'être une herbe folle emporté par un vent violent.

Je n'avais que deux choix : soit embrasser mes sentiments ou les renier. Mais comment faire le bon choix ? Comment savoir que je ne me trompais pas ? Esmée me rassura en me disant que ce qu'elle venait de décrire était la plus belle chose qui existait. C'est vrai qu'elle rayonnait de bonheur lorsqu'elle était avec Carlisle. Ils étaient heureux ensemble. Tout comme Bella et Edward. Mais comment savoir ce que je voulais ? Je relevais la tête et plongeai mon regard dans celui doré d'Esmée.

"Mais Esmée comment je peux savoir ce que je veux vraiment ? Comment savoir si ce que je veux est bien ? Comment je saurais que je ne me trompes pas ? "

J'avais tellement de questions sur ce qui était en train de m'arriver. Et comment pouvait-elle être sûre que Darvin ne me rendrait pas triste ? Il m'avait embrassé, mais qu'est-ce que cela signifiait pour lui ?

"Darvin m'a embrassé dans la forêt quelques jours avant le mariage, mais comment je peux savoir si c'était sincère ou seulement passager ? Comment je peux savoir ce que cela signifiait pour lui ? Comment je peux savoir ce qu'il veux ?"

Mes doutes se lisaient nettement dans mon regard rouge sang. J'espérais qu'elle me donnerait un conseil que je pourrais suivre, qu'elle me montrerait le chemin que je devais suivre et aussi mettre fin à ces doutes qui m'assaillaient.

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmée Cullen
Famille Cullen: Admin


Messages : 251
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 122
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Amour inconditionnel et passionnel des membres de sa famille.

MessageSujet: Re: Apprentissage de la vie [PV Esmée]   Dim 8 Aoû - 19:51

Je sentais bien qu'Éli voulait plus que des phrases philosophiques sur l'amour et sur les sentiments. Je voyais qu'elle désirait que je lui donne les réponses aux grandes questions de la vie. Mais malheureusement, nous ne naissions pas avec un guide d'instructions, ce qui rendait la tâche d'autant plus difficile. Écouter son coeur ou sa tête? La raison et les émotions? La réponse se trouvait quelque part entre les deux. Mais trouver exactement où était une tâche des plus difficiles.

Fronçant les sourcils avec un air attristé, je regardai la jeune vampire baisser les yeux avec l'air désespéré. Dieu sait que j'aurais aimé l'aider plus... Mais je ne voyais pas comment faire. Ce ne sont pas des choses qui se vont dicter par quelqu'un d'autre que soi-même. Toutefois, le petit pincement au coeur de la voir si triste me faisait réfléchir à quelque chose de plus à dire.

Alors que mes méninges travaillaient, son regard trouva le mien en m'interrogeant encore d'avantage;

"Mais Esmée comment je peux savoir ce que je veux vraiment ? Comment savoir si ce que je veux est bien ? Comment je saurais que je ne me trompes pas ? "

Je soupirai profondément en tendant les mains devant moi pour saisir doucement celles de la vampire.

"Ma chérie... J'aimerais tant avoir des réponses pour toi... Mais personne ne peut te les donner. Ce n'est pas ce qu'on a envie d'entendre, mais tu dois les trouver par toi-même... au fond de toi."

Je pouvais voir toute les interrogations dans ses yeux comme si elles tournaient autour de sa tête, en lévitation. Puis, comme si elle s'était retenu de vraiment dire ce qu'elle avait au fond d'elle, elle lâcha;

"Darvin m'a embrassé dans la forêt quelques jours avant le mariage, mais comment je peux savoir si c'était sincère ou seulement passager ? Comment je peux savoir ce que cela signifiait pour lui ? Comment je peux savoir ce qu'il veux ?"

Un petit sourire étira mes lèvres. Alors c'était donc cela qui avait été a l'origine de toutes ces questions. Elle était si jeune... Jeune vampire, et jeune personne. Dans ce monde remplis d'énigmes et d'incertitudes. Je serrai un peu plus ses mains entre les miennes, la regardant tendrement;

"La seule manière de le savoir c'est de le demander... Ou bien d'attendre pour le sentir au plus profond de toi même."

Me hissant sur mes pieds, mais restant accroupie, je m'approchai d'Eli pour m'installer à ses côtés. Lâchant une de ses mains, je la glissai dans son dos pour l'attirer doucement à moi. Ma main monta alors sur son épaule pour la caresser doucement alors que mon regard se perdait dans la forêt devant nous;

"Je pourrais te dire quoi faire... Mais ce ne serait pas à moi de choisir. C'est ta vie, Elisabeth. Ce sont tes décisions."

Je me tournai vers elle en penchant la tête pour regarder son visage;

"Ce n'est pas dit que c'est facile. C'est même pas facile du tout.. Mais c'est à toi de découvrir cela, par toi-même. Par contre, je peux te dire que si tu cherches des réponses, tout commence avec Darvin. Va le voir, passe du temps avec lui.. Et tu sauras tôt ou tard."

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Heley
Vampire: Modérateur


Messages : 334
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 22
Localisation : Forêt de Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Occultation. (faculté à faire "oublier" sa présence aux autres.)

MessageSujet: Re: Apprentissage de la vie [PV Esmée]   Mar 5 Oct - 19:55

Esmée me saisit doucement les mains en répondant à mes premières questions. Malheureusement elle n'avait pas de réponses pour moi. Elle me disait que je devais trouver cela au fond de moi. Je me demandais pourquoi tout était si compliqué. Un sourire apparu lorsque je lui avouai enfin les raisons de mes interrogations. Esmée me serra les mains et me regardais tendrement. Alors c'était ça d'avoir une mère pour répondre à nos questions. Avaient-elles toutes ce même regard ? Elle répondit tranquillement à mes nombreuses questions.

Ma mère adoptive s'approcha de moi et je sentis sa main dans mon dos. Elle m'attira doucement contre elle et je me lovais volontiers dans ses bras. Sentir sa présence réconfortait mon cœur un peu bouleversé par tout cela. C'était très agréable de pouvoir discuter de cela avec elle. J'avais eu peur qu'elle me prenne pour une idiote. Mais au contraire, elle m'écoutait sans me juger et me donnait même des conseils. Esmée me caressait doucement mon épaule en regardant la forêt devant nous. Puis elle reprit toujours aussi compréhensive.

"Je pourrais te dire quoi faire... Mais ce ne serait pas à moi de choisir. C'est ta vie, Elisabeth. Ce sont tes décisions."

Mais qu'est-ce que j'allais faire si je faisais un mauvais choix ? Si je me trompais, qu'est-ce qu'il allait m'arriver ? Je nageais dans un monde qui m'étais complétement inconnu et cela m'effrayais un peu. Je vis la jeune femme se tourner vers moi et me regarder dans les yeux. D'après elle je saurais tôt ou tard. Plongeant mon regard rouge sang dans celui dorée d'Esmée je lui répondis :

"C'est vrai que lors du mariage lorsque cette vampire inconnue est venue, il est tout le temps rester avec moi. Il semblait me protéger. On aurait dit un chevalier servant qui défendait sa demoiselle comme dans les contes médiévaux. Je comprends ce que tu veux dire, mais je dois t'avouer que j'ai un peu peur de sa réponse et sa réaction. Et puis je sais pas trop comment lui parler de ça. Je veux pas passer pour une idiote."

Je laissai passer quelques minutes de silence. Je me demandais comment cela s'était passé avec Carlisle. Finalement, je me lançais :

"Esmée, comment ça s'est passé avec Carlisle ? Comment t'as su que tu t'étais pas trompée et qu'il t'aimais aussi, qu'il tenait à toi ? Ça s'est passé au premier regard aussi ? Et comment tu as rencontré Carlisle ? "

Je m'accroupis devant le reste des mauvaises herbes et commençai à en arracher quelques-unes. Le jardin avait vraiment subit les affres de la fête qui s'était déroulée ici quelques jours plus tôt. Je repris aussi tôt :

"Tu voudras que je t'aide à arranger le jardin ? Il a vraiment souffert de la fête du mariage j'ai l'impression ?"

J'attendis patiemment les réponses de la jeune femme à mes questions. Je ne savais pas comment ils s'étaient rencontrés. En fait à part l'histoire de Belle et Edward, je ne connaissais pas celle des autres membres de la famille. C'est vrai que j'étais assez curieuse d'en connaitre un peu plus.

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmée Cullen
Famille Cullen: Admin


Messages : 251
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 122
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Amour inconditionnel et passionnel des membres de sa famille.

MessageSujet: Re: Apprentissage de la vie [PV Esmée]   Mar 2 Nov - 16:07

J'écoutais la jeune fille m'expliquer ses craintes et je ne pouvais que comprendre. C'était tellement de questions, même pour des personnes plus grandes. Je me revoyais avec ces questions que je n'osais même pas me poser à moi-même. Car, malgré tout, elle pouvait se sentir heureuse de n'avoir rien vécu de négatif avant avoir trouvé un bon amour. Les doutes étaient moins difficiles.

Je restai en silence, attendant qu'elle parle. Je ne pouvais pas lui dire plus. Je ne pouvais sortir une réponse de ma poche, et j'aurais tant aimé pouvoir le faire. Alors je restai en silence, fixant la forêt en caressant doucement son épaule jusqu'à temps qu'elle demande;

"Esmée, comment ça s'est passé avec Carlisle ? Comment t'as su que tu t'étais pas trompée et qu'il t'aimais aussi, qu'il tenait à toi ? Ça s'est passé au premier regard aussi ? Et comment tu as rencontré Carlisle ? "

Mon sourire s'étira un peu plus alors que je penchais la tête vers elle pour le regarder.

"Au premier regard... Si on veut. J'ai rencontré Carlisle quand j'étais encore humaine. J'avais environ ton âge. Je m'étais blessée, et il avait été mon médecin.."

Avec un petit rire à ces souvenirs, je me retournai vers les cimes des arbres en poursuivant;

"Oh oui... Je suis tombée en amour aussitôt.. J'étais sous le charme de l'homme qu'il était, plus que de sa beauté vampirique même si à cette époque je ne savais pas. Il m'a donné de l'espoir pour des rêves qui n'étaient pas vraiment acceptable à cette époque, il me faisait sentir importante alors que tout le monde me traitait comme une moins que rien. Et, d'un jour à l'autre, il a disparu."

Dans un soupire, je ramenai mes jambes dessous moi. Je n'aimais pas raconter cette histoire, mais je ne l'avais pas dit depuis longtemps. Et elle méritait de l'apprendre par moi... Surtout qu'elle me le demandait;

"Il est parti avec mes rêves, en quelque sorte. J'ai perdu la volonté d'écouter mon coeur parce que je savais qu'il me l'avait volé."

Ma main s'était immobilisé sur son épaule, mais je la gardais contre moi quand même. Mon regard était vague, et je n'étais plus réellement ici; j'étais de retour dans mon passé.

"Quelques semaines après mes 17 ans, j'épousais un homme que mes parents m'avaient choisi, comme c'était coutume dans le temps. Nous avons été mariés 8 ans, même si je ne l'ai vu que pendant 4 ans à cause de la Première Grande Guerre. Les deux premières années ont été horrible. Je n'étais rien d'autre qu'un trophée pour lui, et il faisait ce que bon lui semblait de moi sans être bien tendre. J'ai eu quatre ans pour respirer avant qu'il ne revienne de la guerre. Et les deux années suivantes ont été encore pire que les premières."

Je me tournai vers Eli, reprenant conscience de ce que je racontais et pour qui je le racontais. Elle ne pouvait savoir tout ce que je savais, et je me devais de lui expliquer;

"Tu sais, Eli, la guerre change beaucoup les hommes. Les horreurs qu'on y voit brise quelque chose en chacun d'eux. Certains deviennent distants et solitaires. Charles, lui, était devenu encore plus violent. Même dans un mariage sans amour et abusif, je suis tombée enceinte. Et je ne voulais pas avoir un enfant dans une maison pareille. Alors je me suis enfuie."

Je lui fis un petit sourire rassurant pour ne pas qu'elle s'inquiète de moi, même si le fond de mon regard était encore sombre. Je tournai la tête à nouveau vers les grands arbres. Le silence de plusieurs secondes fut briser par une de mes profondes inspirations;

"Mon fils n'était pas bien fort à la naissance, et il a rapidement attrapé un problème respiratoire qui me l'a enlevé. Je ne voulais plus vivre. J'avais perdu mon seul amour, juste avant une vie de misère qui ne voulait pas me laisser mon bébé. Alors j'ai sauté en bas d'une falaise. "

Je repris mes caresses sur l'épaule de Elisabeth en me penchant vers elle pour lui dire;

"Carlisle m'a reconnu. Et je crois que sa première preuve d'amour a été de me sauver. Tu comprendras mon étonnement quand je me suis réveillée comme je le suis, mais surtout quand je l'ai retrouvé. Je l'aimais toujours à en perdre la raison, mais je ne voulais pas aimer. Tout ce que j'avais connu de l'amour avait été de la douleur."

Mon visage s'éclaira doucement, mes yeux brillant légerement alors que j'ajoutais, le coeur léger;

"Nous nous faisions passer pour mari et femme, Edward étant mon frère. Je crois que nous nous camouflions les deux dans notre rôle, profitant du moindre moment où nous pouvions être proche. Un bon soir, il m'a demandé une danse sur une magnifique chanson d'amour. Que j'ai accepté."

Je me tournai vers la jeune vampire en la regardant, les yeux pétillants devant les souvenirs et la vague d'amour qui me submergeait;

"Il m'a dit qu'il voulait que je passe l'éternité avec lui avant de m'avouer qu'il m'aimait..."

Mon sourire s'étira encore plus;

"Et je l'ai embrassé. À partir de ce moment là, j'ai su qu'il était celui qui m'était destiné à travers le temps et les âges. Je crois que je le savais au fond de moi depuis longtemps, mais c'est qu'à partir de ce moment là que j'ai accepté de le croire réellement."

"Tu voudras que je t'aide à arranger le jardin ? Il a vraiment souffert de la fête du mariage j'ai l'impression ?"

J'éclatai alors de rire en tirant doucement un petit coup les cheveux de la jeune vampire pour la taquiner;

"Ne change pas de sujet! C'est magnifique l'amour!"

Je serrai doucement Elisabeth contre moi en lui souriant tendrement, la libérant de mes bras ensuite en ajoutant;

"Tu sauras quand ce sera le moment, ma belle. Et oui, je veux bien de ton aide pour le jardin, sinon je vais y passer la journée."

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apprentissage de la vie [PV Esmée]   Aujourd'hui à 20:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Apprentissage de la vie [PV Esmée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Voie Du Sabre [Shimotsuki, Rang B, CdP, Apprentissage, Réservée]
» 04 - Apprentissage de Techniques
» Esméralde de l'Epine
» Apprentissage technique: Choumanin, la surcharge.
» /!\URGENT/!\L'apprentissage de la Vie [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Twilight :: RPG: Forks :: Résidence des Cullen-
Sauter vers: