AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 Explication d'une fugue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisabeth Heley
Vampire: Modérateur
avatar

Messages : 334
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 23
Localisation : Forêt de Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Occultation. (faculté à faire "oublier" sa présence aux autres.)

MessageSujet: Explication d'une fugue   Mer 28 Juil - 13:37

Carlisle referma ses bras sur moi. Il ne m'en voulait pas. Je ne sentais aucune colère dans sa voix. J'y percevais même du soulagement. Le jeune homme qui se prénommait Darvin proposa de rentrer à la maison. La maison...mais est-ce que c'était ma maison là-bas ? Je n'en savais toujours rien. Carlisle garda son bras autour de de mes épaules et nous sortîmes du parc. On allait retourné à Forks. Le médecin m'avait dis qu'on en parlerait quand je serait remise si je le voulais. Je ne savais pas si je voulais en parler.

Mais je m'en voulais de leur avoir fais de la peine en partant ainsi. Seulement voilà je ne savais pas si je pouvais suivre leur régime alimentaire, si leur vie était faite pour moi. Une fois sortis de la ville, nous pûmes prendre la vitesse qui était caractéristique aux membres de notre espèce et nous arrivâmes très vite à la villa. J'ouvris la porte et entrai dans le salon. Je ne me sentais pas vraiment à l'aise. Je me sentais coupable pour ce que j'avais fais. Pour moi Edward avait raison en disant que j'étais un monstre et incapable de me contrôler. Je venais de le prouver en tuant mon propre père. J'avais seulement voulu le voir, lui parler.

Pourquoi cette soif nous possédait-elle ? Pourquoi je n'arrivais pas à y résister. Les Cullens y arrivaient bien alors pourquoi pas moi. Je ne savais pas ce que je devais faire. Je regardais les deux vampires végétariens qui m'avaient rejoint dans la maison. Je n'arrivais pas à détourner mon regard de Darvin. Quelque chose m'attirait vers lui, mais je ne comprenais pas ce que c'était. J'avais l'impression de ne voir que lui et je devais faire un effort pour le quitter du regard. Finalement mes yeux se posèrent sur Carlisle.

"Je suis désolée Carlisle. Je n'aurais pas dû partir comme ça. Je suis désolée de vous avoir créé des soucis."

J'avais parlé d'une petite voix. Ma culpabilité était vraiment sincère. Je baissai le regard. Je m'en voulait terriblement et maintenant que l'on était rentré, je m'attendais à recevoir une sévère remontrance. Après tout j'avais fugué. Mais je ne me sentais pas à ma place ici. Edward et Rosalie me considéraient comme un danger pour leur famille et ceux qu'ils aimaient. Quant à Jasper je ne savais pas vraiment ce qu'il pensait. Pour Alice, elle avait tué un humain par ma faute et je ne savais pas si elle m'en voulait encore. J'avais l'impression qu'il n'y avait qu'Esmée et Carlisle qui acceptaient ma présence ici et voulaient bien m'aider à affronter ce changement de régime alimentaire.

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
Famille Cullen: Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 377
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Résistance à l'attrait du sang et compassion

MessageSujet: Re: Explication d'une fugue   Sam 7 Aoû - 1:52

La course qui nous ramena à la maison fut de courte durée. Nous fusions comme des balles à travers les arbres, presque invisibles. Courir me défoulait une nouvelle fois. En chemin je réfléchissais à ce que j'allais pouvoir lui dire. Car il fallait que je dise quelque chose n'est ce pas ? Une partie de moi avait envie d'être en colère. Elisabeth nous avait mis en danger, notamment en brisant le pacte avec les loups. Elle avait mordu... Et qui savait ce qu'elle avait fait d'autre pendant ces longues heures solitaires. J'avais pris sur moi de la prendre dans la famille et elle n'avait pas su se tenir. Au lieu de me parler de son malaise, elle s'était enfuie... Mais ça, ce n'était vraiment pas si grave... Les morts l'étaient. Et même si Seattle était en dehors du territoire des Quileutes... S'ils l'apprenaient...
Ainsi, j'allais devoir lui apprendre combien elle avait mis la famille en danger. Nous risquions de tout perdre..

Je la suivis dans le salon, allant près de la porte fenêtre pour regarder dans le jardin afin de faire taire cette voix en colère. Le silence dura plusieurs minutes, pendant lesquelles je croisais les mains dans le dos, obligeant mon corps à se détendre après ses multiples journées d'attente. J'observais la forêt paisible, me concentrant sur le doux balancement des feuilles sous la brise... Et une toute petite voix, timide, m'arracha à ma contemplation.

"Je suis désolée Carlisle. Je n'aurais pas dû partir comme ça. Je suis désolée de vous avoir créé des soucis."

Je me retournais doucement, posant mon regard dans le sien, mais elle le baissa aussitôt. J'essayais de le rendre le plus doux possible sans y arriver totalement. Je soupirais légèrement, me retournant tout à fait avant de murmurer.

- Viens avec moi, tu veux...

Je lui souris faiblement pour la rassurer quand même. Après un regard à Darvin et un remerciement silencieux pour m'avoir accompagné, je montais les escaliers pour me rendre à mon bureau. Là, j'entrais et attendis Elisabeth avant de refermer la porte. J'inspirais profondément. J'avais tout mon calme et ma sérénité. Le but n'était pas de lui faire la leçon violemment, mais plutôt de lui faire comprendre les risques qu'elle avait prit... Et les conséquences de son acte.

- Elisabeth.... Je sais que tu es désolée... Cependant ça n'enlève rien.

Je m'appuyais contre mon bureau, me retournant vers elle en croisant les bras. Je gardais un masque rassurant, enfouissant les ressentiments au plus profond de moi. Après tout ce n'était qu'une gamine perdue. Et la colère n'arrangerait rien. La braquerait même. J'allais faire en sorte qu'elle comprenne définitivement la leçon, dans le calme.

- Est ce que tu veux me dire ce que tu as fait pendant ces quatre jours ?

Je me demandais si elle avait tué d'autres personnes que son père. Avait-elle rencontré des vampires ? Où avait-elle vécu pendant ce temps ? Qu'avait-elle fait ? Des tas de questions qui me tournaient en tête et dont j'aurais les réponses, qu'elle le veuille ou non. Je devais savoir pour ne pas être surpris si les Quileutes apprenaient qu'elle s'était enfuie. L'affaire n'était pas réglée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers.twilight-vampire.com
Elisabeth Heley
Vampire: Modérateur
avatar

Messages : 334
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 23
Localisation : Forêt de Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Occultation. (faculté à faire "oublier" sa présence aux autres.)

MessageSujet: Re: Explication d'une fugue   Lun 9 Aoû - 23:44

Je sentais le regard de Carlisle sur moi, mais je n'osais pas lever les yeux vers lui. Je réagissais comme une enfant qui avait fais une grosse bêtise. Le médecin me demanda de le suivre, ce que je fis sans discuter. Malgré tout il me sourit faiblement. Je ne savais pas si cela devait me rassurer. J'avais fais une très grosse bêtise. On passa devant Darvin sur qui je ne pu m'empêcher de poser un regard. Je n'avais jamais vu Carlisle aussi sérieux et cela ne me rassurait pas. On monta à l'étage et allèrent dans son bureau. C'était la première fois que j'y entrais et je pu remarquer les nombreux tableaux et livres qui l'ornaient. L'adulte ferma la porte derrière moi puis me parla :

- Elisabeth.... Je sais que tu es désolée... Cependant ça n'enlève rien.

Ca je m'en étais douté. Je m'étais doutée que je n'allais pas rentrer comme ça et que tout serait oublié. J'avais dû leur faire vivre pendant quatre jours infernaux et je m'en voulais pour cela. J'avais agit sur un coup de tête et surement bêtement. Mais je m'étais sentis tellement mal ce jour-là. J'avais espéré trouver autre chose. J'avais cru que l'herbe était plus verte ailleurs. Carlisle s'appuya contre son bureau et croisa les bras. Il affichait un visage rassurant et cela me détendit un peu, mais juste un peu. Il reprit alors :

-Est ce que tu veux me dire ce que tu as fait pendant ces quatre jours ?

Aïe...la question que je redoutais. En fait je redoutais toute la conversation qui allait avoir lieu. Je baissai de nouveau le regard tel une enfant pris sur le fait. Je ne voulais pas voir la déception dans ses yeux lorsque je répondrais à sa question. Je me doutais qu'il valait mieux tout lui dire que lui cacher des choses. Je décidai alors de tout lui raconter :

"Quand je suis partie, j'ai rencontré un jeune homme du nom de James Rewan. Il m'a dis qu'il était un ancien copain de classe et qu'il ne s'était pas attendu à me trouver ici. On a discuté un peu et il m'a dis qu'il connaissait quelqu'un a Seattle qui pourrait me montrer un autre voie. Nous sommes partis en voiture.

Il m'a parlé de ma famille et des souvenirs qu'il avait de ce qu'on avait vécu ensemble. Mais quelques kilomètres après Forks une forme animale de couleur noire a surgit à pleine vitesse devant la voiture avant de repartir tout aussi vite. On a eu un accident et...il y avait trop de sang..."


Je m'arrêtais quelques minutes en déglutissant. J'étais tendue et cela se voyait. Tout me revenais en mémoire. J'avais donné raison à Edward. J'étais un monstre. Je laissais passé que quelques secondes avant de reprendre :

"Je me suis enfuie et je suis allée à Seatlle, au Silver Storm's. En ville j'ai rencontré la vampire que j'ai vu ici lors de ton anniversaire. Le videur du Silver Storm's la appelé la Rose. Elle m'y a accompagné sans me poser de question. On a fais quand même une mauvaise rencontre. C'était des jeunes qui n'avait pas des bonnes intentions. Elle les a prévenu, mais ils ont insisté. Il a fallu qu'on se défende.

Au Silver Storms, j'ai rencontré un vampire qui a l'air puissant, mais beau chercher, je n'arrive pas à me rappeler de son nom. Je me rappelle juste que le Silver Storm's lui appartient. Il m'a pris sous son aile. Il m'a confié à un des vampires qui travaille pour lui et il m'a apprit à chasser efficacement et sans me faire remarqué. Il m'a apprit à mieux me servir de mon don. Puis j'ai voulu aller voir mes parents. Je connaissais leur adresse grâce à James. Et...tu connais la suite."

Je m'arrêtais et attendis sa réaction. Je m'attendais à recevoir un sermon digne de ce nom. Je gardais les yeux posé sur le sol. Je n'avais pas envie de voir la déception sur le visage du médecin. La tension que je ressentais se voyait dans mon attitude.


†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
Famille Cullen: Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 377
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Résistance à l'attrait du sang et compassion

MessageSujet: Re: Explication d'une fugue   Mer 25 Aoû - 16:07

J'essayais de garder un regard bienveillant. Après tout, je n'étais pas son père et n'avais donc aucune autorité sur elle. A part que j'avais pris sur moi de l'accueillir parmi nous. Esmée qui me suivrait jusqu'en enfer s'il le fallait, avait accepté mais cette décision avait été grandement discutée dans la famille. Je savais que c'était juste la peur qui les faisaient agir ainsi. La crainte de ce qu'il s'était passé là...
Cependant, lorsqu'elle baissa la tête devant moi, j'eus l'impression d'être vraiment un père passant un sermon à l'un de ses enfants. Chose que je n'avais jamais fait. Même lorsqu'Edward était parti, je n'avais rien pu ressentir d'autre qu'être heureux de son retour. Mais ce n'était pas la même époque, et il avait été prudent.. Il n'avait pas fugué et mis la famille en danger... Il m'avait prévenu de son départ...
Cependant, avant de la juger, je devais écouter son histoire.

"Quand je suis partie, j'ai rencontré un jeune homme du nom de James Rewan. Il m'a dit qu'il était un ancien copain de classe et qu'il ne s'était pas attendu à me trouver ici. On a discuté un peu et il m'a dit qu'il connaissait quelqu'un a Seattle qui pourrait me montrer un autre voie. Nous sommes partis en voiture.

Il m'a parlé de ma famille et des souvenirs qu'il avait de ce qu'on avait vécu ensemble. Mais quelques kilomètres après Forks une forme animale de couleur noire a surgit à pleine vitesse devant la voiture avant de repartir tout aussi vite. On a eu un accident et...il y avait trop de sang..."


Je dus me retenir pour rester impassible. Seigneur, le loup que j'avais autopsié... C'était lui ? Elle l'avait tué ? Mes doigts se crispèrent légèrement contre le bureau. Si les Quileutes l'apprenaient nous allions devant des problèmes qui nous dépasseraient. Oh Seigneur, fait qu'il ne soit pas de leur meute... Celle-ci n'arrêtait pas de s'agrandir.... S'il était l'un d'eux...
Je m'obligeais à respirer calmement. Mon cerveau tournait au maximum pour essayer de savoir s'il y avait des risques qu'il soit Quileutes. Pas à ma connaissance mais la tribu nous avait déjà surpris lors du combat contre les nouveaux nés en arrivant bien plus nombreux que ce que nous attendions... J'allais devoir aller vérifier si quelqu'un était venu réclamer le corps à la morgue...
J'écoutais le reste de son histoire avec attention, et me redressais en entendant un nom que je ne connaissais que trop bien.

- Lyra... Tu as vu Lyra ? Elle est encore ici ?

Bon, je devais avoué que là, j'étais troublé. Je n'aurais jamais imaginé Lyra fréquenter ce genre de club. Non pas que je connaisse le Silver Storm's mais rien que le nom ressemblait à un night club.. Et franchement... Lyra... L'idée même était risible. Qu'est ce qu'elle faisait là ? Et je ne savais même pas comment la contacter... Avait-elle un portable au moins ?
Bon et apparemment il y avait donc un attroupement de vampire à Seattle. Très discret puisque nous n'avions jamais entendu parler d'eux, même pendant l'époque où Victoria créait son armée. Mais après tout, si Lyra les connaissait, ils ne devaient pas être un problème. Et puis comme Elisabeth le disait, ils l'avaient pris avec eux.

Je me mis doucement à marcher de long en large dans la pièce, les mains derrière le dos. Il y avait des choses que je ne comprenais pas et d'autres dont les conséquences m'apparaissaient trop clairement.

- Bon..

Je me souvenais que ce James Rewan était un blanc, donc vraisemblablement pas un Quileutes. Avec de la chance c'était un loup isolé.. Peut être un des derniers fils de la lune qui sait...

- Ce jeune homme.. C'était un loup. Tu l'as senti ? Je l'ai autopsié en début de semaine, mais je ne savais pas que c'était toi... Mon regard se remplit de tristesse... Je me tenais presque responsable de sa mort... Au moins cela règle la question de savoir s'il y a un vampire dans les parages...

Je soupirais doucement, inquiet des conséquences que pourrait avoir cet acte.

- Tu n'as pas tué en territoire Quileutes, alors avec de la chance ils n'en sauront rien. J'ai conclu à une attaque animale alors avec de la chance... Encore...

Je refis demi tour - mon vingtième - pour me retrouver face à elle, m'arrêtant enfin, pour poser une main sur mon bureau. Je soupirais une nouvelle fois. J'avais parfois l'impression de passer mon temps à régler des problèmes. L'hôpital me paraissait parfois presque reposant...

- Lyra savait-elle que tu venais de chez nous ? T'a-t-elle laissé un moyen de la contacter ?

J'avais besoin de savoir qui était ses vampires, même si cela pouvait attendre. Ce n'était pas le problème le plus urgent à régler. Je refis un aller retour, comme incapable de rester en place avant de me poster à la fenêtre quelques secondes, laissant le calme du paysage m'apaiser comme toujours. J'avais besoin de comprendre une chose essentielle pour moi...
Je me retournais une nouvelle fois, le regard plus triste que furieux.

- Eli... Pourquoi es-tu partie ? Pourquoi n'es tu pas venu me voir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers.twilight-vampire.com
Elisabeth Heley
Vampire: Modérateur
avatar

Messages : 334
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 23
Localisation : Forêt de Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Occultation. (faculté à faire "oublier" sa présence aux autres.)

MessageSujet: Re: Explication d'une fugue   Jeu 23 Sep - 11:11

Lorsque je prononçais le nom de Lyra, je vis Carlisle se redresser. C'est vrai que je l'avais vu ici déjà, mais à cette époque je ne faisais pas encore partie de la famille. Je me demandais encore si je pouvais en faire partie. J'avais l'impression que j'avais ma place nulle part. Je ne voulais pas tuer, mais cela était tellement compliqué de suivre leur régime alimentaire. Carlisle me demanda si Lyra était encore ici. Je lui répondit sans relever la tête :

"Je ne sais pas. Je ne l'ai pas revu depuis que j'ai vu le vampire qui dirigeait le Silver Storm's. Je sais pas où elle est allée après."

Je vis que Carlisle se mit à marcher de long en large dans son bureau. J'avais vraiment l'impression que j'allais recevoir une sacré punition. J'avais l'impression d'être une enfant qui allait se faire punir par son père. Pourquoi avait-il fallu que je rencontre cette Victoria il y a quelques mois ? Pourquoi a-t-il fallu que je devienne un monstre ? Carlisle reprit la parole et me précisa que James était un loup. Il me demanda si je l'avais sentis. Il me précisa qu'il l'avait autopsié en début de semaine sans savoir que c'était moi la cause de sa mort.

Je vis son regard se remplir de tristesse et je compris qu'il était déçu. Je m'en voulais terriblement. Est-ce que j'avais bien fais de revenir ? J'écoutais l'adulte en face de moi sans rien dire. Je voyais que je l'avais déçu, mais j'avais l'impression que personne ne comprenait ce que je ressentais en ce moment. Il me précisa que je n'avais pas tué en territoire Quileute. De ce fait, les loups garous ne sauront rien avec de la chance. Carlisle refit un énième demi tour pour se retrouver face à moi :

-Lyra savait-elle que tu venais de chez nous ? T'a-t-elle laissé un moyen de la contacter ?

Je relevais les yeux à sa question et lui répondis toujours avec cette petite voix :

"Je ne sais pas si elle savait. Peut-être que oui puisqu'elle m'a fais remarqué qu'il était imprudent que je me promène seule loin de chez moi. Quand je l'ai quitté, elle ne m'a laissé aucun moyen de la contacter."

Je vis le médecin refaire un aller retour avant d'aller se poser devant la fenêtre et regarder dehors quelques seconde. Puis il se retourna et me posa la question fatidique :

-Eli... Pourquoi es-tu partie ? Pourquoi n'es tu pas venu me voir ?

Pourquoi étais-je partie ? Je n'avais pas bougé depuis que j'étais entrée dans son bureau et mon anxiété n'avait pas diminué. J'allais devoir expliquer les raisons de mon départ et pourquoi je n'étais pas venu le voir. Je ne savais pas si j'allais arriver à m'expliquer. Allait-il seulement comprendre ? Je baissai de nouveau les yeux avant de prendre la parole :

"J'ai l'impression que je suis pas à ma place ici. Je pensais que c'était pas pour moi la vie que vous menez. Et puis à part toi et Esmée, personne ici ne m'accepte. Edward me l'a dis. Il m'a dit que j'étais un monstre et qu'il ne me voulait pas sous son toit.

Il m'a dis que je resterais toujours un monstre. Et il a raison. J'ai été créée par un monstre alors comment je pourrais changer ? Même si je veux pas devenir un monstre, j'en reste un. Mais l'autre vie elle est pas pour moi non plus. Je sais pas où est ma place."


Je poussais un soupir. J'avais tellement de chose sur le cœur. Je me cherchais sans savoir qui j'étais, ce que j'allais devenir. Tout était si dur. Je repris dans un murmure :

"J'aurais peut-être dû mourir avec les autres dans la clairière. Ça aurait été mieux pour tout le monde."

*Et mon père serait encore en vie.*

Puis je répondis à sa seconde question :

"Je ne voulais pas te déranger. Tu as déjà beaucoup à faire avec le mariage d'Edward et Bella et aussi sa future transformation. Et puis je voulais pas créer de tension dans la famille. Alors j'ai pensé qu'il valait mieux que je parte. Tu sais, j'aurais voulu avoir le choix moi aussi comme Bella."

Je relevai la tête et regardai l'adulte en face de moi. Je savais pas si maintenant je me sentais mieux. J'attendis avec une certaine anxiété assez palpable la réaction de Carlisle. J'avais essayé d'être sincère, mais j'avais du mal à expliquer ce que je ressentais au fond de moi.

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
Famille Cullen: Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 377
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Résistance à l'attrait du sang et compassion

MessageSujet: Re: Explication d'une fugue   Jeu 11 Nov - 0:19

"Je ne sais pas. Je ne l'ai pas revu depuis que j'ai vu le vampire qui dirigeait le Silver Storm's. Je sais pas où elle est allée après."

Hum... C'était dommage. Il m'aurait bien été utile de pouvoir contacter Lyra pour savoir qui dirigeait le Silver Storm's. Enfin... Je trouverais bien un moyen, soit de la contacter, soit de trouver l'information dont j'avais besoin.

"J'ai l'impression que je suis pas à ma place ici. Je pensais que c'était pas pour moi la vie que vous menez. Et puis à part toi et Esmée, personne ici ne m'accepte. Edward me l'a dit. Il m'a dit que j'étais un monstre et qu'il ne me voulait pas sous son toit. Il m'a dit que je resterais toujours un monstre. Et il a raison. J'ai été créée par un monstre alors comment je pourrais changer ? Même si je veux pas devenir un monstre, j'en reste un. Mais l'autre vie elle est pas pour moi non plus. Je sais pas où est ma place. J'aurais peut-être dû mourir avec les autres dans la clairière. Ça aurait été mieux pour tout le monde."

Je la regardais tristement pendant plusieurs secondes. Comment être en colère après cette jeune fille quand ses doutes ressemblaient tant au miens à son "âge" ? Elle avait juste peur. Elle ne savais plus qui elle était. Quoi de plus naturel en somme ? Je me rapprochais d'elle lentement pour venir poser mes mains sur ses épaules avec douceur. Mes yeux cherchèrent les siens, rassurants, apaisants. L'heure n'était définitivement pas aux sermons.

- Elisabeth... Edward a peur pour Bella, ce qui le rend... mal aimable mais aussi, il a une vision de lui même qui est plutôt atroce... Et pourtant c'est moi qui l'ai créé. J'ose croire que je ne suis pas un monstre, du moins pas comme Victoria l'était donc ce n'est pas la personne qui te créé qui fait ce que tu es. Tu seras ce que tu veux être Elisabeth. Si tu veux suivre notre régime, peu importe la difficulté, tu le suivras. Montre à Edward que tu le veux et que tu le peux. Tu sais, chacun de nous a fait des erreurs. Chacun. Pourquoi serais-tu différente ?

Je lui souris doucement regardant ses yeux redevenus rouges... Je me promis de toucher deux mots à Edward à propos d'Elisabeth...

- Je voudrais juste que tu viennes me parler la prochaine fois. Je peux t'aider, mais je ne peux rien faire si tu me caches ce que tu ressens même si je comprend tout à fait tes sentiments pour les avoir vécu. N'aie pas peur de me déranger. Même si je suis occupé, je t'ai promis de prendre soin de toi, et je le ferais.

Je lâchais ses épaules pour me redresser, toujours avec un petit sourire.

- Prend le temps qu'il te faut pour accepter, mais essaie de ne pas regarder trop en arrière. ça semble simple à dire, je le sais. Mais crois-moi quand je te dis que ça n'apporte rien et que tu perds du temps alors que cette vie peut t'offrir aussi de belles choses. Regarde, si je n'avais pas été ce que je suis, je n'aurais jamais rencontré Esmée. Ni aucun d'entre vous. Il y a de belles choses qui peuvent d'attendre. Tu vis le plus difficile en ce moment....

Je soupirais légèrement.

- La maison t'es ouverte tu sais. Tu n'es pas en prison. Je te demande juste de te contenir à Forks si jamais tu veux garder un régime plus... Typique. Tu peux revenir vivre ici, si tu le souhaites. Personne ne te jugera.

[HJ: Désolée pour le retard... Pas mal de chose sont venus contrecarrer mes projets dernièrement.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers.twilight-vampire.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Explication d'une fugue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Explication d'une fugue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UNE TOUTE PETITE EXPLICATION SUR LA DEMISSION D'ALAIN JUPE !
» Après la fugue de Sybille
» Les subprimes, explication simplissime
» Explication banque
» Explication ( Abdel )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Twilight :: RPG: Forks :: Résidence des Cullen-
Sauter vers: