AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionPortail

Partagez | 
 

 Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zack Kalen
Humain
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 25
Localisation : A l'hôpital de Forks

Carte d'identité
Condition: Humain
Don: Mentalisme

MessageSujet: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Ven 30 Sep - 8:34

Je viens d'arriver dans une petite ville du nom de Forks. Pourquoi y suis-je allé ? Aucune idée. J'avais seulement besoin de changer d'air et quoi de mieux pour ça que d'aller dans une petite bourgade entouré d'une forêt. De plus j'avais appris qu'il y avait une réserve indienne dans un endroit appelé La Push, peut-être que j'en serais un peu plus sur les Indiens des temps anciens.

Il fallait que je m'intègre très vite à la population et surtout, il ne fallait pas que je pète un câble parce que je serais surement la nouvelle attraction de la ville. Ben oui, qui dit petite ville, dit que tout le monde se connaît et donc lorsqu'il y a un nouveau, c'est un peu comme si j'était le nouvel animal dans le zoo, tout le monde se hâte pour le voir. Qui dit petite ville, dit également ragots, ça par contre, je m'en passerai bien. Voilà pourquoi je ne parlerai pas de mon enfance à quiconque, ceci était mon jardin privé. J'espère tout simplement qu'ici tout ira pour le mieux.

Alors que je traversais la rue, j'entendis un klaxon et également un crissement de pneu. La route était mouillée à cause de la pluie presque permanente, moi j'était figé de peur, plus aucun de mes muscles n'arrivaient plus à bouger. C'est à ce moment-là que l'accident qui coûta la vie de mes parents me revient en pleine face, sauf qu'ici c'était la pluie qui en était la cause et non la neige.

La voiture se rapprocha de plus en plus et moi je restais planté là devant elle, la personne qui était dedans dû me prendre pour un fou, cette personne espérée sûrement que je bouge de là, mais je n'y arrivais pas et pourtant je voulais bouger, je voulais quitter cette route, je ne voulais pas mourir, pas maintenant alors que je commence un nouveau départ, que je commence une nouvelle vie.

Mais ce fut inévitable, la voiture arriva jusqu'à moi et là ce fut le noir. Je ne voyais plus rien, je n'entendais plus rien. Que ce passait-il ? Je n'en avais pas la moindre idée. C'est alors que je vis une lumière blanche au bout de ce couloir sombre. C'est alors que je compris : j'était mort. Dans cette lumière, je voyais mes parents, ils m'attendaient à bras ouvert. Toutes les blessures qu'ils avaient des suites à leur accident avaient disparu. Je voulais les rejoindre, mais quelque chose m'attrapa, elle me retenait de partir, d'avancer vers cette lumière et peu à peu, les visages de mes parents disparurent et la lumière se faisait de plus en plus petite. C'est à ce moment-là que je pus entendre quelqu'un qui parlait.


Dernière édition par Zack Kalen le Sam 1 Oct - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
Famille Cullen: Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 377
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Résistance à l'attrait du sang et compassion

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Sam 1 Oct - 11:48

- Docteur Cullen, un AVP arrive dans dix minutes !
- Euh... Je veux bien, mais ça va être un peu difficile là...

J'avais en effet, les mains dans l'abdomen d'un patient, pour une ablation de vésicule biliaire. Mr Jonas était arrivé il y avait quelques jours après un malaise. L'examen avait révélé un kyste sur la vésicule qu'il fallait retirer pour une analyse plus poussée. Je levais les yeux vers Caroline et compris qu'elle n'était pas venu me voir par hasard.

- Les docteurs Snow et Coop sont en opération sur la petite fille des Shimmer, et le docteur Gotvalt s'occupe d'un accident de chasse. Vous êtes sur le cas qui se traite le plus rapidement, docteur.
- Bon... Vous m'avez dit combien de temps ?
- L'ambulance devrait arriver dans dix minutes.
- Et c'est un AVP de quelle nature ?
- Voiture contre piéton...
- Bon. Soyez gentille, préparez-moi la salle A. Ha ! Et demandez à Amery de se préparer, il va devoir finir ici.

Amery était l'un des deux internes de l'hôpital. Je l'aimais bien car il était travailleur et attentif à nos enseignements. Il était là depuis un an maintenant, ce serait donc facile pour lui de terminer une opération alors u'il ne resterait plus qu'à refermer.
Une fois que Caroline fut sortie, je me concentrais de nouveau sur mon opération. Ligaturer, couper, ligaturer, couper, vérifier. Amery me rejoignit alors que je retirais doucement l'organe. Il me regarda quelques secondes, se plaçant à côté de moi sans comprendre. C'était la première fois que j'allais le laisser en solo et j'entendais son coeur pulser dans sa poitrine comme s'il venait de faire quatre fois le tour de l'hôpital en courant.
Une fois que la vésicule fut enfermée dans un petit pot pour l'"anapat" et que la plaie fut propre, je me tournais vers lui.

- Que faut-il faire pour refermer ?
- Vérifier qu'il n'y ait pas d'écoulement. Refermer le muscle et le derme ensuite.
- Quelles sutures ?
- Points simples inversés puis séparés.
- Rapide et efficace. Je te laisse les faire ?
- Seul ?
- Seul. Tu es grand maintenant. A toi de plonger dans le grand bain.

Nous nous sourîmes et je me décalais pour qu'il se mette à ma place. Son sourire avait quelque chose de crispé mais je le comprenais bien, aussi, je n'y fis pas plus attention que cela.

- Je serais en salle A si tu as le moindre problème.
- Merci.

Je sortis de la pièce en enlevant mes gants ainsi que ma blouse et mon calot de chirurgien pour en enfiler aussi rapidement des nouveaux. J'arrivais dans la salle en même temps que le chariot du blessé, un jeune homme d'une vingtaine d'années. L'ambulancier était suivi des deux policiers habituels lors d'un accident de voiture.

- Zack Kalen, 19 ans d'après sa carte d'identité. Il s'est fait renversé en traversant la rue. L'homme qui l'a renversé suit, il a une légère blessure à la tête sous le choc.

J'hochais la tête alors que j'observais les blessures à mesure que l'infirmière découpait la chemise du jeune homme. Le bip régulier du suivi cardiaque se fit bientôt entendre même si je n'en avais nul besoin pour comprendre qu'il était dans le coma vu le pouls faible mais régulier.
Tel un automate bien trop habitué à ce genre de cas, je donnais mes ordres, effectuais mes soins le plus précisément possible. Il s'avéra bientôt qu'il n'y avait plus rien d'autre à faire qu'attendre. Attendre qu'il se réveille...
Je programmais un scanner pour la fin de la journée afin de laisser un peu de repos à son corps et de lui permettre de se réveiller entre temps. Les radios ne montraient pas de défaut de la boîte crânienne, mais le cerveau avait dû être rudement choqué. J'espérais grandement qu'il n'y avait pas de graves lésions cérébrales.

- Bon, montez-le en soins intensifs... Je passerais le voir après m'être occupé de celui qui lui a fait cela.

De nouveau j'enlevais mes gants, me nettoyais les mains et pris le dossier qu'Adelia me tendait. Je ne pus empêcher la surprise sur mon visage à voir le nom du conducteur... Jake... Super...

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
†•´*¤*' •†Carlisle's fascination †•´*¤*' •† †•´*¤*' •†Peter Facinelli France †•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers.twilight-vampire.com
Jacob Black
Quileutes
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 29/05/2010
Localisation : La Push

Carte d'identité
Condition:
Don:

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Mar 4 Oct - 2:59

    En cette journée pluvieuse, comme toujours, j'avais eu envie d'aller rendre visite à Chale au domicile des Cullen puisqu'il y avait un petit bout de temps qu'on ne s'était pas vus. D'ailleurs, je m'étais même fait tout beau pour elle et j'étais maintenant en voiture, en route vers la villa des Cullen.

    J'étais en plein dans la petite ville de Forks et j'étais un peu perdu dans mes pensées, probablement car j'étais trop excité à l'idée de voir la femme qui faisait battre mon coeur et qui m'avait permise d'oublier mes malheurs. Résultat, je venais de passer un feu, vert heureusement, et je regardais toujours distraitement la chaussée mouillée quand je vis un jeune homme qui traversait la rue en plein devant ma voiture. J'enfonçai donc la pédale de frein et fit crisser mes pneus tout en klaxonnant pour avertir le garçon.

    J'étais assez loin de lui pour qu'il ait le temps de s'écarter, pourtant il fixait ma voiture, le regard vide, et il ne bougeait pas d'un pouce ! Paniqué, je donnai un coup à mon volant pour passer à côté de lui, mais la pluie qui tombait finement sur la route empêcha ma voiture de tourner comme bon me semblait et je me mis à zigzaguer, m'approchant de plus en plus du jeune homme. Il ne bougeait toujours pas et je me rendis vite compte que la collision était inévitable. Je fermai donc les yeux et souhaitai qu'il ne meure pas sur le coup alors que ma voiture le frappait de plein fouet.

    Le choc ne fut pas si terrible pour moi, qui était dans la voiture, mais je n'osai pas me retourner pour regarder dans quel état j'avais laissé le jeune homme que je venais de percuter. D'ailleurs, même si j'avais voulu, mon cou refusait de tourner, ne serait-ce qu'un tout petit peu. En plus, j'avais l'impression qu'on cognait dans mon crâne et quand je portai la main à mon visage, je me rendis compte que je saignais du nez. Super...

    Donc, un peu secoué mais toujours capable de marcher, je débouclai ma ceinture et ouvrit ma portière, puis me glissai à l'extérieur. Je jetai un coup d'oeil derrière moi, où un tas de personnes s'étaient rassemblées autour de ma victime. Tant mieux, je n'aurais pas à voir tout de suite dans quel état il était. Je m'assis donc à côté de ma voiture et attendis que les ambulanciers arrivent. Il vérifièrent mes signes vitaux et me firent monter dans une ambulance. C'était bien inutile, mais ils voulait s'assurer que je n'avais rien de grave, au cou ou ailleurs, une fois à l'hôpital.

    Une fois sur place, on m'aida à garder mon équilibre et me m'installa dans une chambre le temps qu'un docteur puisse m'examiner. C'est d'ailleurs au bout de plusieurs minutes d'attente que le docteur Cullen entra dans la chambre, et bien que ce soit un vampire, je fus assez heureux de le voir afin qu'il m'examine avant que mes blessures ne se guérissent d'elles-mêmes.


    - Salut Doc. Lançais-je quand il me regarda finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
Famille Cullen: Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 377
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Résistance à l'attrait du sang et compassion

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Sam 8 Oct - 11:46

- Salut Doc.

Je m'arrêtais quelques secondes en reconnaissant le Quileute. Plusieurs pensées différentes vinrent à moi. Tout d'abord, l'étonnement qu'il ait accepté d'être transféré ici. Je n'étais pas sans connaître la répugnance qu'il avait à rentrer dans cet hôpital puisqu'un vampire y travaillait. Cependant, il avait dû être obligé par l'infirmier.... Deuxième choc, le fait qu'il soit encore en ville. Sous l'immense joie causée par la mariage de Bella et d'Edward, je me sentais troublé par la situation de Jake. Ce devait être affreux de voir son aimée non seulement partir avec un autre mais encore plus vouloir devenir une vampire, l'espèce ennemie de la sienne. Je l'aurais pensé être reparti en forêt pour un temps, comme il l'avait fait quelques semaines auparavant.

Enfin, je fus très surpris du regard qu'il m'offrit lorsque j'entrais dans la pièce. Il avait l'air heureux de me voir. Peut être que les soins que je lui avais prodigués lors de l'affrontement contre les nouveaux-nés de Victoria nous avaient plus rapproché que je ne le pensais...
Si la vie d'un homme n'était pas en jeu j'aurais pu être content de le voir aussi. Mais lui plus qu'un autre aurait dû avoir les réflexes pour éviter Zack. Je ne fis donc qu'un léger sourire en entrant dans la pièce. L'heure nétait pas aux réjouissances.

- Bonjour Jacob.

J'enfilais une nouvelle paire de gants et me rapprochais de lui après avoir rassemblé du désinfectant et des compresses sur un serviteur muet. En silence, je tâtais sa tête pour déceler un éventuel traumatisme crânien. Il était toujours étrange pour moi de toucher un loup, autant par la chaleur de leur peau qui irradiait sur mes doigts - Dieu, comme il devait les trouver glacés- que par l'odeur assez étrange, dirais-je, qu'il avait. Je savais qu'il éprouvait les mêmes difficultés que moi, aussi je n'en dis rien, flatté qu'il me fasse assez confiance pour me laisser le toucher.
Je désinfectais la plaie sur son front et arrêtais le saignement de son nez. Physiquement, j'étais loin de m'inquièter pour lui, dans une demie heure tout au plus, il serait comme neuf. Par contre, mentalement...

- Comment te sens-tu ?

Ma voix, réellement inquiète, montrait bien que je ne parlais pas d'un mal de tête ou autre. Mais bien de ces ressentis par rapport aux evênements récents. Il ne savait même pas où se trouvait Bella en ce moment. Je l'imaginais avec Edward, à se promener sur la plage sous un soleil de plomb... Ah les joies de l'île...

- Tu veux bien me dire ce qu'il s'est passé ? Tu as perdu le contrôle de ton véhicule ?

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
†•´*¤*' •†Carlisle's fascination †•´*¤*' •† †•´*¤*' •†Peter Facinelli France †•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers.twilight-vampire.com
Jacob Black
Quileutes
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 29/05/2010
Localisation : La Push

Carte d'identité
Condition:
Don:

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Jeu 13 Oct - 1:34

    Carlisle parut très surpris de m'entendre le saluer avec autant d'entrain, probablement à cause de mon amertume suite au mariage de Bella et parce qu'il était un vampire, mais j'étais tellement heureux depuis que j'avais rencontré Chale que même les vampires ne pouvaient gâcher mon moral. Bref, il ne me fit qu'un bref sourire. Apparemment, il en avait déjà plein les bras et j'en ajoutais en me pointant ici, mais même si j'avais voulu, je n'aurais pu éviter cette visite puisque je ne m'étais pas enfui avant que les ambulanciers ne m'examinent.

    - Bonjour Jacob. Dit-il finalement.

    Puis, il enfila une paire de gants et s'approcha de moi après avoir rassemblé un peu de matériel que je n'aurais même pas pu nommer. Finalement, il se mit à examiner ma tête à la recherche de je ne savais trop quoi, tâtant mon crâne avec ses doigts glacés, mais étrangement, ça ne me dérangeais que très peu. Finalement, il désinfecta et pansa le tout avant de reculer et de me demander :


    - Comment te sens-tu ?

    Il semblait réellement inquiet et après un petit moment, je compris qu'il ne parlait pas de mon état physique mais bien de ce que je ressentais face au mariage de sa nouvelle belle-fille. Je pensai un moment à ce que je pouvais bien lui répondre, mais je ne savais pas si Chale lui avait parlé de notre relation, donc je ne voulais pas le lui apprendre moi-même. Je ne dis donc rien et souris en hochant la tête en signe positif. Il ne s'attarda d'ailleurs pas sur la question et me demanda plutôt :

    - Tu veux bien me dire ce qu'il s'est passé ? Tu as perdu le contrôle de ton véhicule ?

    - Heu... Ouais, c'est ça.

    Je marquai une courte pause et me remémorai les évènements de la journée. Comment allait le jeune homme ? L'avais-je sérieusement blessé, ou pire encore, tué ? Déterminé à entendre la réponse, je dis à Carlisle :

    - En fait, j'ai tenté de l'éviter, mais mes pneus ont dérapé et j'ai perdu le contrôle. Et ce garçon... Il... Il ne bougeait pas, il restait planté là ! Est-ce qu'il va bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
Famille Cullen: Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 377
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Résistance à l'attrait du sang et compassion

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Dim 16 Oct - 22:18

- Heu... Ouais, c'est ça.

Je fronçais les sourcils. Je ne croyais pas qu'un loup puisse perde le contrôle de son véhicule comme ça. Il possédait des réflexes, certes moindres que ceux des vampires, mais bien plus élevés que ceux d'un humain. Il avait vraiment fallu qu'il soit tête en l'airt. Et je n'avais pas de mal à imaginer ce à quoi il pensait.

- En fait, j'ai tenté de l'éviter, mais mes pneus ont dérapé et j'ai perdu le contrôle. Et ce garçon... Il... Il ne bougeait pas, il restait planté là ! Est-ce qu'il va bien ?
- Il est en état stationnaire... Dans le coma...

Je pris une profonde inspiration en pensant que ce jeune homme ne s'en sortirait peut être pas. Et soudain, je reconnus dans la pièce une odeur que je n'avais pas sentie depuis plusieurs jours et qui fit noircir mes yeux perceptiblement.
Chale... Ma chanteuse...
Pourquoi Jake avait-il l'odeur de Chale sur lui ? Je profitais du rangement de mon matériel pour m'éloigner de lui et reprendre mon self-control.
Ce ne fut pas bien difficile. J'étais habitué à son odeur maintenant et elle était diluée dans l'odeur de Jake plus écœurante qu'attirante.
Lorsque je me retournais de nouveau, mes yeux étaient encore légèrement foncés mais bien plus proche de leur couleur originelle.
Je n'avais pas le droit de donner des informations médicales concernant Zack, aussi je changeais de sujet... Et il venait de m'en donner un tout prêt.

- Tu connais Chale ?

Plusieurs questions se bousculaient dans mon esprit. Où l'avait-il rencontré ? Quelles étaient leurs relations ? Où était-elle ? Comment allait-elle ? Que devenait-elle ?

J'étais devenu assez protecteur envers cette jeune louve. Non seulement parce que je ne savais pas si je pourrais me retenir si elle était blessée mais surtout parce que je m'étais attaché à ce petit brin de fille adorable. J'aimais sa joie de vivre, son enthousiasme et ce petit côté qui se rapprochait du mien de toujours imaginer que tout arrive par sa faute. Cette fameuse soirée de notre rencontre où j'avais failli la tuer restait l'une des pires de mon éternité, et pourtant j'étais heureux de pouvoir compter Chale parmi mes amies.

L'odeur était assez forte sur les vêtements et la peau de Jacob pour ne laisser aucun doute. Soit ils étaient des amis très proches, soit ils étaient même plus intimes que cela. Un petit sourire amusé se dessina sur mes lèvres. J'étais heureux pour Chale mais surtout pour lui. Peut être parviendrait-il à oublier Bella... Enfin si c'était bien ce que je pensais... D'ailleurs ce n'était peut être pas une pensée pour Bella qui avait provoqué cet accident....

- Tu sais que c'est dangereux de rêvasser quand tu conduis ?

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
†•´*¤*' •†Carlisle's fascination †•´*¤*' •† †•´*¤*' •†Peter Facinelli France †•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers.twilight-vampire.com
Jacob Black
Quileutes
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 29/05/2010
Localisation : La Push

Carte d'identité
Condition:
Don:

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Dim 23 Oct - 3:06

    - Il est en état stationnaire... Dans le coma...

    Je soupirai de soulagement, même si le coma n'était pas la preuve d'une excellente santé. Au moins, je ne l'avais pas tué ! Cependant, je sentis dans la voix du docteur une certaine réticence, comme s'il ne me disait pas tout... Que me cachait-il ? Soupçonnait-il que j'avais fait exprès de frapper cet humain ?

    Je le regardai un moment dans les yeux pour tenter d'y déceler un peu de la vérité qu'il me cachait quand ceux-ci changèrent subitement du ambre au brun très foncé. Qu'est-ce qui se passait ? Il détourna également le regard pour ranger son matériel, mais quand il revint à moi, ses yeux avaient repris leur teinte habituelle. J'étais peut-être devenu fou... Mais quand il me posa cette fameuse question, je compris pourquoi il semblait m'en vouloir.


    - Tu connais Chale ?

    Est-ce qu'il savait ? Comment pouvait-il savoir, il y avait trois jours que Chale et moi avions passés la nuit ensemble. Se pouvait-il qu'elle lui en ait parlé ? Quoiqu'il en soit, j'avais la vague impression qu'il n'approuverait pas tellement notre relation, surtout parce qu'il sagissait de moi, donc je décidai de ne rien dire et de faire comme si de rien était. J'en discuterais avec ma belle quand je la verrais.

    - Heu... Ça me dit rien ce nom.

    J’espérais qu'il s'en tiendrais là et qu'il cesserais de poser des questions. Et mon souhait fut en quelque sorte exaucé quand il me dit, un peu moqueur :

    - Tu sais que c'est dangereux de rêvasser quand tu conduis ?

    Je ris un peu, de la façon la plus naturelle possible, mais je cessai rapidement, ayant un petit mal de tête qui venait de se déclarer. Normal ? Quoi qu'il en soit, je répondis en souriant :

    - Ouais, mais je ne peux m'en empêcher, que voulez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
Famille Cullen: Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 377
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Résistance à l'attrait du sang et compassion

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Lun 24 Oct - 13:58

Je le vis se détendre lorsque je lui annonçais que le garçon qu'il avait percuté était toujours en vie. Je ne regrettais pas cette règle qui nous interdisait de donner des renseignements à un tiers car en savoir plus ne lui aurait rien apporté de bon.
Cependant, mon interrogation actuelle était sur Chale. Il était indéniable que son attirante odeur était sur lui, fortement même. Aussi je ne pus cacher mon étonnement lorsqu'il m'affirma:

- Heu... Ça me dit rien ce nom.

Je ne comprenais pas pourquoi il me mentait. Il devait bien savoir que je n'avais pas sorti ce nom au hasard. Même si, comme le laissait supposer une odeur aussi intense, ils y avaient une relation entre eux, je n'avais rien à en redire. En vérité, je serais même heureux pour Chale et pour Jacob. Pouvoir se laisser un peur aller pour la première et oublier un peu Bella pour le second, ne pourrait que leur faire du bien.
Enfin... Les adolescents et leur propension à mentir et à cacher les choses aux adultes m'étonneront toujours... Et puis après tout, cela ne me concernait pas... Savait-il seulement le lien qui m'unissait à Chale ?

Je tentais de cacher mon trouble en posant m'essayant à un peu d'humour mais sans succès malgré qu'il ne se mette à rire, probablement plus pour me faire plaisir que par réel amusement.

- Ouais, mais je ne peux m'en empêcher, que voulez-vous ?

J'observais quelques instants son sourire mais je voyais dans ses yeux qu'il avait mal quelque part. Le médecin reprit le dessus sur le père adoptif de Chale et je me rapprochais doucement.

- Tu as mal ?

J'avais déjà vérifié la présence d'un traumatisme crânien, mais j'avais été quelque peu perturbé par une certaine odeur... Odeur toujours présente d'ailleurs, mais j'y étais préparé maintenant.
Je me demandais s'il ne faudrait pas mieux lui faire passer une radio pour vérifier l'état de sa boîte crânienne. Les loups guérissaient-ils de la même manière sur tout leur corps et avec la même rapidité ? Une lésion cérébrale mettait-elle plus de temps à se soigner ?
Je n'étais pas spécialiste des loups, même si les soins que j'avais dû faire à Jacob il y avait quelques mois m'avait fait apprécier leur incroyable don de guérison.

- Je reviens.

Je sortis de la pièce dans l'idée d'aller lui chercher deux cachets d'aspirine. Il serait toujours temps de lui faire des examens si la douleur persistait. Après tout ses réflexes semblaient bons et son dialogue cohérent. Je devais m'inquiéter pour rien...

Je fis un petit détour, mon corps me portant jusqu'aux soins intensifs pour voir l'état du jeune Kalen. Je jetais un coup d'œil à l'EEG qui enregistrait ses réactions cérébrales. Ce n'était pas un résultat merveilleux, mais il aurait pu être pire. Au moins il n'était pas en mort cérébrale. J'avais espoir qu'il se réveille plus ou moins rapidement.
Je vérifiais les autres constantes, me confirmant que je ne pouvais toujours rien faire de plus pour lui. Dépité, je redescendis aux urgences et pris deux cachets à la pharmacie au passage. Moi qui aurait voulu annoncer une bonne nouvelle à Jake...

Je reparus dans la salle d'auscultation une dizaine de minutes après l'avoir quittée. L'odeur de Chale m'envahit dès que je m'approchais de Jacob, mes yeux se noircirent de nouveau, mais je me concentrais sur l'odeur de loup pour rester maître de mes pulsions.

- Désolé pour l'attente. Tiens, prend ces cachets, ils vont soulager ta douleur.

J'allais remplir un verre d'eau que je lui rendis.

- Je ne pense pas que tu auras besoin d'examens plus poussé, mais je voudrais que cette douleur disparaisse avant de rentrer chez toi. D'ici deux heures tu devrais pouvoir sortir si tout va bien. Quelqu'un peut venir te chercher ? Chale peut être ?

Dans mes yeux s'alluma une petite lueur taquine. Je ne croyais pas une seconde à son mensonge et ma curiosité aidant, je n'hésitais pas à le lui faire comprendre.

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
†•´*¤*' •†Carlisle's fascination †•´*¤*' •† †•´*¤*' •†Peter Facinelli France †•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers.twilight-vampire.com
Jacob Black
Quileutes
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 29/05/2010
Localisation : La Push

Carte d'identité
Condition:
Don:

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Mar 25 Oct - 23:37

    Le docteur dû percevoir mon mal de tête car il demanda presque aussitôt si j'avais mal. Mal était, au sens figuré, un bien grand mot, mais j'avais tout de même un pincement dérangeant. Je lui répondis donc que je sentais un espèce de pincement dans le crâne. Il me dit donc qu'il allait revenir et il sortit de la pièce.

    Une fois seul, j'en profitai pour enfin penser un peu à ma douce. Malheureusement, je n'avais pas mon téléphone cellulaire, donc je ne pouvais pas l’appeler, et j'ignorais où je pouvais trouver un téléphone dans cet hôpital. Je me contentai donc simplement de penser à elle jusqu'à ce que Carlisle revienne, environ dix minutes plus tard, avec deux cachets d'aspirine, qu'il me tendit en disant :


    - Désolé pour l'attente. Tiens, prend ces cachets, ils vont soulager ta douleur.

    Il alla ensuite me chercher un verre d'eau. J'avalai donc les cachets, plus pour faire plaisir au docteur que par besoin, convaincu que mon côté lupin aurait éliminé cette petite douleur dans quelques instants seulement. Je lui retendis finalement le verre vide et marmonnai un faible merci au moment où il ajoutait :

    - Je ne pense pas que tu auras besoin d'examens plus poussé, mais je voudrais que cette douleur disparaisse avant de rentrer chez toi. D'ici deux heures tu devrais pouvoir sortir si tout va bien. Quelqu'un peut venir te chercher ? Chale peut être ?

    Et merde ! Il savait que je mentais ! Et en plus, il devait reposer des questions. Et si jamais Chale n'était pas d'accord pour que je parle de nous deux ? Je ne pouvais quand même pas tout dire à Carlisle en risquant de trahir Chale, bordel ! Je décidai donc de lui avouer que je la connaissais, mais de rester vague dans mes explications et de ne pas lui avouer la nature même du lien qui nous unissait.

    - Bon, d'accord... J'avoue que je la connais. Bref, je pourrai très bien retourner chez moi seul je crois. À moins que vous ne le déconseilliez, docteur...

    Je lui fis finalement un clin d'oeil complice et attendis une réaction de sa part, espérant qu'il ne poserait plus de questions sur ma Chale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
Famille Cullen: Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 377
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Résistance à l'attrait du sang et compassion

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Lun 7 Nov - 13:13

Ma petite plaisanterie eut le don de lui délier la langue et enfin il m'avoua qu'il la connaissait. Je soupirais doucement devant ses réserves mais attendit qu'il ait terminé de parler avant de répondre.

- Son odeur est partout sur toi Jake. Je crois que vous êtes bien plus proche que de simple connaissance.

Je lui souris d'un air entendu, l'observant par la même occasion. Pensait-il qu'il était honteux d'être amoureux ? Pensait-il que je prendrais mal sa relation avec Chale ? Je ne savais même pas s'il connaissait le lien qui nous liait elle et moi. Décidément, parfois, les jeunes d'aujourd'hui me semblaient totalement incompréhensibles.

- Mais je suis content pour vous deux.

Je terminais de ranger mes affaires puis me retournais vers celui que je considérais comme un ami autant que le permettaient nos conditions.

- Je ne pense pas que cela soit une bonne idée de rentrer chez toi seul. Et surtout de conduire. Charlie va sûrement vouloir t'interroger pour savoir ce qu'il s'est passé de toute manière. Donc si tu veux un conseil, évite le volant pendant quelques jours. Tu ne peux pas appeler quelqu'un de la meute ?

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
†•´*¤*' •†Carlisle's fascination †•´*¤*' •† †•´*¤*' •†Peter Facinelli France †•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers.twilight-vampire.com
Jacob Black
Quileutes
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 29/05/2010
Localisation : La Push

Carte d'identité
Condition:
Don:

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Jeu 10 Nov - 4:42

    Il attendit patiemment que j'ais fini de tenter une plaisanterie pour changer de sujet avant de soupirer doucement, pas un soupir d'exaspération, mais plutôt un peu moqueur, avant de me dire :

    - Son odeur est partout sur toi Jake. Je crois que vous êtes bien plus proche que de simple connaissance.

    Il avait donc deviné la relation qui m'unissait maintenant à cette superbe louve, à moins qu'elle ne lui en ai parlé et qu'il n'ait voulu que me taquiner, ce qui était un peu moins probable... Bref, quand je vis son regard fixé sur moi, je sus que malgré le teint foncé de ma peau, j'avais dû rougir considérablement, surtout aux yeux d'un vampire. Toutefois, il ne me laissa pas le temps d'ajouter autre chose, car il ajouta lui même :


    - Mais je suis content pour vous deux.

    Je lui offris donc un sourire de remerciement et, alors qu'il terminait de ranger ses affaires, je pensai à appeler Chale pour lui demander de venir me chercher. Quoi que je pouvais marcher, non ? Malgré que la villa des Cullen se trouvait à une jolie petite distance de la ville... Enfin, je n'eus pas le temps d'y penser plus que ça puisque le docteur se retournait déjà vers moi en disant :

    - Je ne pense pas que cela soit une bonne idée de rentrer chez toi seul. Et surtout de conduire. Charlie va sûrement vouloir t'interroger pour savoir ce qu'il s'est passé de toute manière. Donc si tu veux un conseil, évite le volant pendant quelques jours. Tu ne peux pas appeler quelqu'un de la meute ?

    J’acquiesçai d'un signe de tête, me rappelant soudainement la raison de ma présence à l'hôpital. J'avais frappé un jeune homme, bien sûr que la police voudrait m'interroger ! Finalement, en y repensant bien, je préférai écouter le docteur Cullen et ne pas conduire pour un moment. De toute façon, il était rare pour moi de me servir de la voiture, donc ne pas conduire ne serait pas un problème majeur pour moi. Je me mis donc à chercher quelqu'un qui pourrait me ramener chez moi, quelqu'un de la meute. Sam serait probablement trop occupé, de même pour Paul et probablement également pour Jared, mais peut-être que Quil ou Embry seraient disponibles. Il faudrait que je les appelle...

    - Vous avez sans doute raison, je ferais mieux de ne pas conduire pour un moment. J’appellerai Quil ou Embry... Mais peut-être que je devrais tout de même attendre que Charlie vienne m'interroger ici, non ?

    En réalité, je n'avais pas tellement envie de retourner à la Push, surtout que je n'avais pas encore vu Chale aujourd'hui, chose pour laquelle je m'étais rendu à Forks et sans laquelle je n'aurais pas renversé ce jeune homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
Famille Cullen: Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 377
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Résistance à l'attrait du sang et compassion

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Jeu 17 Nov - 18:05

J'attendis la fin de la réflexion de Jacob l'esprit occupé par toutes sortes de pensée comme à mon habitude. Cela faisait un certain temps que je n'avais pas vu Chale et je me demandais ce qu'elle devenait. J'avais là une partie de réponse. Mais en dehors de la sphère affective... De quoi vivait-elle ? Habitait-elle toujours dans ce petit appartement ? Je m'inquiétais sincèrement pour elle. Au delà de ma culpabilité, je m'étais réellement attaché à cette jeune fille que je considérais comme faisant partie de la famille. Et ce n'était pas habituel pour moi que les membres de ma famille ne soient pas sous mon toit.

- Vous avez sans doute raison, je ferais mieux de ne pas conduire pour un moment. J’appellerai Quil ou Embry... Mais peut-être que je devrais tout de même attendre que Charlie vienne m'interroger ici, non ?

Charlie n'allait sûrement pas tarder à arriver. Il serait probablement plus simple pour tout le monde, en effet, que Jacob reste ici.

- Je suppose que oui. Tu peux rester ici et en profiter pour te reposer. Je vais aller voir d'autres patients et laisser un mot pour Charlie. Appelle un infirmière quand il est parti pour que je fasse ta feuille de sortie.

Après un sourire doux, je fis quelques pas vers la porte et l'ouvris avant de me retourner.

- Tu passeras la bonjour à Chale si elle vient par ici sans que je la vois. A tout à l'heure Jacob. Essaie de te vider l'esprit...

Je lui souris de nouveau et passais la porte. Une fois dans le couloir, je retrouvais l'agitation usuelle de l'hôpital et ses milliers d'odeurs non saturés par le relent de loup. Mon interne me rejoignit au bout de quelques pas seulement, excité comme s'il me cherchait depuis des heures.

- La fin de l'opération s'est bien passé. Merci de m'avoir donné ma chance.
- Si on ne plonge pas un jour, on ne saura jamais nager. Je suis heureux que ça se soit bien passé. Je peux te laisser les urgences ? Je vais aller faire des examens au jeune Kalen.
- D'accord.

Nous prîmes chacun un couloir différent et je montais de nouveau aux soins intensifs. Dès que j'entrais dans la pièce je sus que quelque chose était différent...

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
†•´*¤*' •†Carlisle's fascination †•´*¤*' •† †•´*¤*' •†Peter Facinelli France †•´*¤*' •†


Dernière édition par Carlisle Cullen le Ven 18 Nov - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers.twilight-vampire.com
Chale Jenson
Loup: modérateur
avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 29
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Loup garou
Don: (progressif) Peux parler par la pensée aux Cullenet seulement sous forme animale.

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Ven 18 Nov - 14:11

Le seul point de rendez-vous que je connaissais à coup sûr dans cette ville, c’était la villa des Cullen. C’était donc là – enfin pas devant la maison même, mais à l’entrée du chemin zigzagait dans les bois - que j’avais donné rendez-vous à Jacob pour qu’on se retrouve et qu’on passe notre après-midi ensemble. Au programme : cinéma, promenade dans la petite allée de magasins de la ville et puis une balade en forêt, peut être une course sous nos formes de loup… depuis trois jours je ne pensais qu’à ça. Je n’avais qu’envie de faire ces petites choses futiles, qui auraient été des plus moroses seule.

Mais Jacob était là, et ça changeait toute la donne. Je réalisais mes petits rêves, tranquillement, en sécurité. Je ne pensais plus vraiment à Adrian, même si je savais qu’il n’était pas loin.

J’étais venue à pieds depuis mon appartement :d’abord parce que ce n’était pas très loin, ensuite parce que c’était plus romantique qu’on soit à deux dans une seule voiture, ça allait de soi. Une fine bruine tombait depuis tôt le matin, faisant luir la route. Lorsque je fus au point de rendez-vous, j’avais cinq minutes d’avance. Et je m’inquiétais pour Jacob. La pluie rendait plus dangereuse la conduite, et même si je savais qu’il était la prudence incarnée, rien n’empêchait qu’il arrivât quelque chose. Le temps s’écoula, s’étira, si bien que je crus qu’il était en retard alors qu’il était l’heure.

Ce n’est rien, il doit être bloqué dans une embouteillage… Avec la pluie ça se peut.

Mais le temps passa et Jacob ne venait pas. Mon inquiétude grandit au fil des minutes, puis des secondes.

Il s’était passé quelque chose, mon instinct me le hurlait.

-Jacob…

Je savais qu’on était bien plus résistants que des Humains, je savais qu’on avait tout pour survivre, les instincts, les réflexes, un organisme plus rapide à guérir… Mais voilà, on était en ville, pas en forêt, tout était possible. Je rebroussai chemin presque en courant. Je récupérai ma voiture devant mon appartement, puis, à l’intérieur, mis le contact.

Mais pour aller où ? S’il y avait eu un accident… il serait allé à l’hôpital. Mais tout dépendait d’où avait eu lieu l’accident. Tant pis, je tentai l’hôpital de Forks, je n’avais rien à perdre à part du temps… Bon, si, en fait, j’avais beaucoup à perdre. Je priais pour que Jacob y soit.

Après un trajet effectué un peu plus rapidement que ne l’autorisait la loi mais toujours avec prudence, je fus stoppée devant la First Federal. Le lieu de l’accident. Un policier m’orienta sur de petites rues, qui me permettraient de rejoindre l’hôpital. Après un détour, la circulation repris. J’atteignis l’hôpital de Forks dix minutes plus tard et me garai sur le parking visiteurs. Trop obnubilée par Jacob, je ne fis pas attention à la voiture de patrouille qui s’était garée à mon oppposé.

Je franchis la porte de l’hôpital, et la tension monta d’un cran lorsque je sentis les traces de l’odeur de Carlisle, un affreux parfum qui savais quand même me rassurer. Après tout, Carlisle était un peu comme un second père, et on était assez lié… Enfin malgré nous…

Dans ma précipitation, j’avais oublié qu’il travaillait ici. J’en fus quelque peu refroidie. J’allais à l’accueil et demandai où se trouvait Jacob. On m’indiqua un salle dont je franchis passai rapidement la double porte. J’aperçus mon Jacob au fond, assis sur un lit, des sachet de médicament à la main.

-Jacob ! m’écriai-je sans trop faire attention aux autre patients qui me regardaient.

Je marchai rapidement vers lui, trop contente de voir qu’il allait bien…En apparence en tout cas. Arrivée près de lui, je posais mes mains sur les siennes et avisai ses blessures avant de plonger mes yeux dans les siens.

-Comment vas-tu ? Que s’est-il passé ? le harcelai-je sans le vouloir.

L’accident avait été assez grave pour qu’il soit blessé, et une blessures assez grave pour qu’elle n’ait pas guérie avant qu’il n’arrive à l’hôpital. Mes doigts serrèrent les siens pendant que mon cœur cognait contre ma poitrine. Autour flottait l’odeur de Carlisle.

-C’est Carlisle qui s’occupe de toi… Oh, j’étais si inquiète ! lui dis-je.

Je priais pour qu’il n’ait aucune blessure interne, mais d’un autre côté, il se serait sans doute plaint et Carlisle s’en serait aperçu. Je ne voyais rien d’autre qu’un pansement sur son front et une compresse dans une de ses narines. Mais je n’osais pas le prendre dans mes bras… Ma main caressa sa joue et je lui offris un sourire mitigé. Puis la double porte claqua.


______________________
Charlie Swan :

Le risque d’accident par temps de pluie était plus élevé que par temps sec.

C’était une évidence.

Mais il y en avait encore qui se croyait plus fort que les lois physique, les lois de la natures. Depuis le temps qu’on leur disaient d’arrêter de faire les andouilles sur la route… Mais je n’avais pas à me plaindre : j’étais sûr de ne pas perdre mon boulot ! Même si j’eus préféré ne pas avoir à m’occuper ce genre de petite bêtises si coûteuses…

Aujourd’hui une pluie tombait silencieusement sur la région, d’après les bulletins météo, ça ne s’arrêterait pas avant la fin de la semaine. A l’abri au poste, pour le moment, je plaignais un peu les collègues qui se trouvaient à l’extérieur, à faire la circulation. Notre bulle de pluie me faisait penser à Bella. Ma grande Bella…
Je l’enviais tout de même d’être sortie de la région et de se trouver au soleil… Grand bien lui fasse ! Mais au lieu de rêvasser, je devais bosser. Autre chose que je lui enviais…

Je passais en revue mes dossiers et m’apprêtait à me plonger dans celui de la disparition d’un randonneur, un certain Mickael Hemingway, disparu depuis deux jours. Sa famille avait appelé quand elle avait remarqué que le mari, féru de randonnée, n’était pas rentré. Après une battue de plusieurs heures le jours suivant, nous n’avion retrouvé que son sac à dos, abandonné près d’un cours d’eau. Le malheureux aurait été emporté par le courant que cela ne m’étonnerait pas ! Néanmoins certaines traces autour du cours d’eau pouvaient laisser penser qu’il était encore vivant. Cette après-midi, je m’étais porté volontaire pour une seconde battue en aval de la rivière. J’osais espérer que certains membres de la réserve Quileute se joindraient à nous, eux qui connaissaient si bien la forêt…

Je reposai le dossier sur mon bureau et en faisais mon problème de la journée. Mais un autre, en deuxième position attira mon attention. Un dossier encore vide de tout document, occupé par seulement deux petites photos… je le rangeai dans un tirroire que je fermai à clef : ça c’était plus personnel et d’un assez grande priorité… Je m’apprêtai à reprendre le dossier du randonneur quand un collègue occupé à prendre les appels téléphoniques me héla.


- Charlie, accident sur Calawah Way. Tu devrais y aller : un piéton fauché par une voiture, blessé grave, transferé à l’hosto, le responsable aussi.

Je soupirai encore une fois en apprenant les frasques d’un nouvel imprudent sur la route. Je connaissais presque tout le monde à Forks, même si en ce moment, un immigration massive semblait s’effectuer entre le reste du monde et cette bourgade perdue… Un peu lassé je demandai :

- Qui est le conducteur ?
- Le jeune Black

Jake ? Que faisait-il en ville ? Comment avait-t-il pu être responsable d’un tel carnage ? Lui qui n’avait jamais rien eu à se reprocher… Cela me rappelait également l’accident qui avait eu lieu, après l’arrivée de Bella. Mon inquiétude pour elle, ma rancœur envers le fautif… Je ne cherchais pas à jouer les superman, je ne pigeais simplement pas comment on pouvait être aussi imprudent au volant.
Mais venant de Jacob, un tel comportement m’étonnait vraiment. Comment avait-il fait pour se planter ? La seul solution était d’aller lui demander…


- C’est bon Rob, je prends. Demande à Stan’ d’aller sur les lieux et d’auditionner les témoins de l’accident. Moi je file à l’hôpital.

Un peu d’action en ce début de journée allait me dégourdir. J’attrapais mes clefs et ma veste puis sortis. Dans la voiture, je mis le contact puis passai ma ceinture de sécurité et m’engageai dans la circulation. Beaucoup de voiture du commissariat commençaient à s’équiper de GPS, pas dans ma voiture. Je connaissais la moindre ruelle de Forks, autrement dit : j’étais le GPS. Après une dizaine de minutes passées sur les routes… Enfin un gros quart-d’heure en fait, puisque les rues étaient bloquées et la pluie me faisait ralentir l’allure, je parvins à l’hôpital, me garait devant, sur une place réservée aux visiteurs et sortis. Lorsque je tournai la tête, je vis une petite silhouette familière franchir la porte.

-Tiens…

Je vérifiai mon badge et que j’avais bien sur moi, un carnet et un stylo, puis franchis la dizaine de mètres qui me séparait de l’entrée. Arrivé à l’accueil, je présentai mon badge à l’hôtesse.

-Accident sur Calawah Way, un blessé grave. J’aimerais savoir qui est le médecin en charge de ce dossier.
-C’est le docteur Cullen. Il est reparti aux soins intensifs, mais vous connaissez le chemin.
-Oui. Ou se trouve le responsable, le jeune Black ?
-Dans la salle, juste là…
-Vous pourrez dire à Carlisle qu’il faut que je lui parle ? Merci.

Je ne n’attendis rien d’autre pour franchir la double porte. Au fond de la salle, assis sur un lit, j’aperçus Jacob, qui discutait avec une fille visiblement inquiète.

Chale. Je ne l’avais pas de suite reconnue. Il allait falloir que je m’y fasse ! Je m’approchais des deux jeunes gens sans trop faire attention à ce qu’il se disait. Dépassant la jeune fille une bonne demie-tête. Jacob put me voir facilement arriver.


- Salut Jake, dis-je. J’aurais préféré te revoir dans d’autres circonstances… Comment vas-tu ? Tu tiens le coup ?

Je les avisais tout les deux, un peu perplexe de voir soudain Jacob avec une autre fille. Pour moi, Bella aurait du préférer ce grand jeune homme, mais la décisions ne m’appartenait pas, et l’Amour n’était plus pour moi quelque chose que je pouvais comprendre. Ce qui m’intrigua néanmoins, ce fut de constater des signes de tension chez Chale. La petite semblait inquiète et son regard se baladait un peu partout dans la pièce et surtout près de la porte.

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Chale Jenson

Forever will my blood sing for you.
But you have saved my life.
Another day is awaking,
Only Love is missing.

For now...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Black
Quileutes
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 29/05/2010
Localisation : La Push

Carte d'identité
Condition:
Don:

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Mar 22 Nov - 4:40

    Carlisle me répondit simplement, ayant l'air extrêmement d'accord avec mes propos :

    - Je suppose que oui. Tu peux rester ici et en profiter pour te reposer. Je vais aller voir d'autres patients et laisser un mot pour Charlie. Appelle un infirmière quand il est parti pour que je fasse ta feuille de sortie.

    Il me sourit ensuite, probablement plongé dans ses pensées puisque son regard sembla devenir lointain, et il ajouta :

    - Tu passeras la bonjour à Chale si elle vient par ici sans que je la vois. A tout à l'heure Jacob. Essaie de te vider l'esprit...

    Puis, il passa les grandes portes et disparu au bout du couloir. Génial, j'allais enfin avoir le temps de trouver un téléphone et de téléphoner à Chale pour lui dire que je n'avais rien de grave et que j'étais désolé d'être en retard. Mais d'abord, je pris encore un cachet que Carlisle m'avait laissé pour mes maux de têtes.

    D'ailleurs, je n'eus que le temps d'avaler la pilule que Chale passait les grandes portes, manifestement paniquée à l'idée de me trouver à l'hôpital, et s'écriant :


    -Jacob !

    Elle se précipita ensuite vers la table d'examen où j'étais toujours assis, un verre d'eau à la main et une boîte de médicaments à mes côtés, puis elle posa doucement ses mains sur les miennes avant de m'examiner et de replonger son magnifique regard dans le mien. Je l'aimais tellement ! Maintenant qu'elle était là, même l'accident que je venais de causer me sortais presque de la tête...

    -Comment vas-tu ? Que s’est-il passé ? C’est Carlisle qui s’occupe de toi… Oh, j’étais si inquiète ! Déballa-t-elle soudain à toute vitesse.

    Je souris devant son empressement à savoir si j'allais bien ou non et je m'apprêtai à l'embrasser quand la grande porte s'ouvrit de nouveau pour laisser apparaître Charlie, le père de Bella et le chef de la police de Forks.


    - Salut Jake, dit-il. J’aurais préféré te revoir dans d’autres circonstances… Comment vas-tu ? Tu tiens le coup ?

    - Bonjour monsieur Swan. Oui, je vais bien. Et vous ?

    Charlie sembla alors remarquer la présence de Chale et aussi notre proximité et il sembla un peu perplexe, peut-être parce que j'avais toujours eut de l'intérêt pour Bella mais que maintenant, j'étais avec Chale... Je regardai d'ailleurs cette dernière, qui semblait inquiète et qui ne cessait de me regarder et de regarder la porte à tour de rôle sans aucun but apparent... Étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
Famille Cullen: Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 377
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Résistance à l'attrait du sang et compassion

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Sam 26 Nov - 23:45

... Un battement plus persistant, plus puissant. Mais un seul. Le rythme reprit son calme inéluctable aussitôt. Dommage. Mais c'était bon signe, peut être que son corps commençait à se réveiller.
Profitant que j'étais seul, je restais dans la chambre pour mesurer son rythme cardiaque à l'oreille ainsi que son pouls. Les deux étaient trop faibles comparé à ce qu'ils auraient dû être mais ils étaient stables. C'était l'important pour le moment. Je vérifiais aussi l'EEG auquel il était relié. Pas de changement non plus, à part lors du battement de cœur de tout à l'heure. Les ondes avec leur fréquence faible et leur amplitude élevée, montraient qu'il était dans un sommeil profond.

Pour ma part, je me demandais que faire. Devais-je encore attendre un peu pour demander un scanner ? Ce n'était pas un examen anodin... Mais il valait mieux être prudent. Je prenais le dossier du jeune homme pour marquer ma prescription quand une infirmière entra dans la pièce.

- Ah ! Je vous cherchais ! Chef Swan est arrivé, il souhaite vous parler.
- Parfait Cécilia. Pourriez-vous prévenir le scan pour un examen de ce jeune homme ? Essayez de trouver un créneau avant trois semaines si possible.

Nous nous sourîmes. Elle cilla. C'était toujours une plaie pour avoir un rendez vous au scanner. Il était toujours bondé. Mais je savais qu'elle m'obtiendrait quelque chose avant la fin de la journée. Je sortis de la chambre sous le regard de l'infirmière. Et dire qu'elle travaillait ici depuis un an déjà... N'était-elle pas encore habituée et lassée de moi ?

Toutes pensées disparut pour n'en laisser plus qu'une dans mon cerveau lorsque je passais par l'accueil. Chale était là. J'aurais pu refaire tout le trajet par lequel elle venait d'arriver rien qu'en traquant son odeur et ce malgré la pluie. Son parfum envahissait tout l'hôpital - du moins les couloirs par lesquels elle était passée. Superbe... Et avec Charlie dans les parages...
J'ouvris la porte de la chambre de Jacob et eut une seule idée... Les deux étaient dans la même pièce. Comment n'y avais-je pas songé plus tôt ?

Je soupirais imperceptiblement et restais en apnée. Des précautions valaient mieux être prises. Et en une seconde, le temps pour moi de refermer la porte, je me façonnais un visage avenant et joyeux de médecin attentif. Mon préféré.

- Hey, Charlie, comment ça va ?

Je me tournais vers Chale. Je connaissais ses petits soucis avec la justice. Enfin, elle m'avait raconté son histoire. Comment devais-je jouer ? Je décidais de tenter l'ambigüité. Je lui souris avec un peu plus de joie dans les yeux en la saluant.

- Mademoiselle.

Je sentais mes yeux se noircir légèrement mais bien moins que si j'avais inspiré sa flagrance. Heureusement, il me restait assez d'air pour parler. Mon attention revint vers le chef de la police.

- Désolé de t'interrompre, Charlie, mais puis-je te parler en privé ?

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
†•´*¤*' •†Carlisle's fascination †•´*¤*' •† †•´*¤*' •†Peter Facinelli France †•´*¤*' •†


Dernière édition par Carlisle Cullen le Dim 4 Déc - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers.twilight-vampire.com
Chale Jenson
Loup: modérateur
avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 29
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Loup garou
Don: (progressif) Peux parler par la pensée aux Cullenet seulement sous forme animale.

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Dim 4 Déc - 18:51

Jacob souris devant mon anxiété. Il s’apprêtait à me rassurer d’un doux baiser lorsque la double porte claqua, l’interrompant dans sa manœuvre. Je retins un gémissement de mécontentement avant de me tourner vers la personne responsable de ma frustration.

Charlie Swan, le père de Bella et le dernier humain sur qui j’aurais voulu tomber en pareil moment. Je le saluai d’un signe de tête avant d’observer nerveusement les alentours. Si Charlie était là, si Jacob était encore souffrant, alors Carlisle n’allait pas tarder à réapparaître, et je savais combien il lui était difficile de se tenir dans la même pièce que moi. Enfin plus trop, vu le temps qu’on avait passé en contact, il avait pu s’habituer un peu plus à ma présence. Mais j’étais anxieuse de nous savoir dans la même pièce, en présence de Jacob et de Charlie. Carlisle serait forcément nerveux. Je le verrai, je commençais à le connaître… Imperceptiblement, ma main serra celle de Jacob, tandis que Charlie le saluait.

- Salut Jake. J’aurais préféré te revoir dans d’autres circonstances… Comment vas-tu ? Tu tiens le coup ?

- Bonjour monsieur Swan. Oui je vais bien et vous ?

Puis le shérif m’avisa et je lui envoyai un regard légèrement gêné et provocateur. S’il avait des questions, c’était sur l’accident, pas sur moi. Le père de Bella dégaina son carnet et son stylo en riant de bon cœur.

- Ahah ! Je vais bien, mon grand. En tout cas mieux que toi, dit-il en désignant les quelques pansements de Jacob. Est-ce que tu…

Il avait commencé à pointer la mine de son stylo sur son calepin mais la double porte claqua de nouveau, laissant apparaître la personne que j’aurais volontiers laissée tranquille.

- Hey, Charlie, comment ça va ?

Carlisle était tout sourire en arrivant dans la pièce, quelques personnes se retournèrent sur son passage. Son odeur me parvint mais je ne plissai pas le nez, je ne la connaissais que trop bien, et l’appréciais de part la signification qu’elle avait pour moi, plutôt que pour ses subtilités odorantes. Je lui offris un grand sourire. Lorsqu’il arriva à notre portée, il me salua avec une joie magnifiquement jouée.

- Mademoiselle.

Je pus observer qu’il n’y avait aucun mouvement de sa poitrine, le pauvre s’obligeait à ne pas respirer. Ses yeux perdirent leur éclat doré, mais Jacob et moi aurions été les seuls à le voir. C’était étrange, comique et gênant à la fois d’être tout les trois obligé de jouer des rôles bien humains devant Charlie et les autres humains. S’il savait avec qui il était…

- Salut, Carlisle ! La routine, quoi. Du neuf ? dit-il sans réelle émotion dans la voix.
- Désolé de t’interrompre, Charlie, mais puis-je te parler en privé ?

Etrangement je n’étais pas rassurée. Si Carlisle voulait parler en privé au shérif c’est que la situation était grave. Grand Dieu, pourvu que Jacob n’ait pas tué ce pauvre garçon… Une peur affreuse s’empara de moi alors que j’imaginais Charlie revenir quelques minutes plus tard pour emmener Jacob… Je regardai les deux hommes s’éloigner et quitter la salle par la double porte.

Jacob et moi étions à présent seuls.

Enfin. Ma main se posa sur son avant-bras et je redirigeai mon regard vers prunelles. Après un soupir de soulagement, je pus parler plus librement :

- Comment vas-tu ? persistai-je, inquiète.

Ma main glissa sur sa joue avec légèreté, j’avais tellement peur de lui faire mal, comme s’il allait se briser en morceau si je mettais trop de force dans mes gestes. Je n’osais pas le toucher, l’enlacer, même si je ne demandai que ça. Peut être qu’intérieurement quelque chose lui faisait mal. Je ne voulais prendre aucun risque.
Mes instincts et mes sens me disaient qu'il allait bien, tout en moi avait de quoi être soulagé et et rassuré, mais mon cœur restait angoissé et aux petits soins avec lui. Rien n'était jamais sûr à cent pour cent.

- Est-ce que je peux… te serrer dans mes bras sans te faire mal ? demandai-je, impatiente et penaude.

L’odeur de Carlisle me poussait instinctivement à regarder vers la porte. Ce dont je me serais bien passée. Mes yeux revinrent très rapidement sur Jacob.


___________________
Charlie Swan

La présence de Chale au bras de Jacob m’avait interloqué. Moi qui l’avais cru toujours amoureux de Bella, voilà qu’il avait trouvé quelqu’un d’autre pour la remplacer. Je n’arrivais pas trop à savoir comment je voyais les choses. Bien sûr j’étais heureux pour lui de pouvoir être heureux alors que Bella était partie avec Edward, mais dans un autre sens… Rah ! tout était trop ambigu pour que j’y réfléchisse plus longtemps. De plus mon devoir m’appelait.

- Bonjour monsieur Swan. Oui, je vais bien. Et vous ?

Il me parlait comme si on se croisait dans la rue, à croire que l’accident ne l’avait même pas frôlé ! Je pointai ses pansements en riant légèrement :

- Ahah ! Je vais bien, mon grand. En tout cas mieux que toi !

J’avisais sa carrure le temps d’une seconde. C’était presque dur pour moi d’imaginer un grand gaillard comme lui être blessé. Il avait l’air si solide ! Quant au pourquoi du comment de l’histoire, il serait le seul à pouvoir me l’expliquer pour le moment.

- Est-ce que tu…

Je m’apprêtais à lui demande sa version des faits. Ce qu’il avait vu, entendu, ce dont il se rappelait. Mais les porte claquèrent et une voix mille fois entendue résonna sur un timbre joyeux.

- Hey, Charlie, comment ça va ?

Je me tournai vers lui et lui fis un signe de tête accompagné d’un faible sourire. Lorsqu’il fut à notre hauteur, il salua Chale avec un sourire paternel. La présence de cette fille ne cessait de me déranger, mais je n’arrivais pas à savoir pourquoi. J’avais l’impression qu’elle était venue percer cette petite bulle tranquille. Non pas que je la trouvai antipathique, désagréable, non pas du tout, mais sa présence avait pour moi quelque chose de dérangeant. Elle s’était liée à ma fille, elle s’était liée à Carlisle, sinon aux Cullen, et maintenant à Jacob. Je ne pouvais pas m’empêcher de la trouver étrange. Mon instinct de flic ? Peut être, en tout cas, j’allais probablement mener deux ou trois recherches si mon flair était exact…

- Salut, Carlisle ! La routine, quoi. Du neuf ?

Il se tourna ensuite vers moi, l’air déjà plus grave.

- Désolé de t’interrompre, Charlie, mais puis-je te parler en privé ?

Parler en privé signifiait que les gamins ne pouvaient pas vraiment être au courant de ce qui allait se dire entre Carlisle et moi. Tant mieux, sûrement. J’osais espérer que la victime de l’accident allait s’en tirer. S’il n’était pas là, c’était bien que sa situation était plus sérieuse.

- Bien sûr, je te suis, répondis-je gravement.

Je marchai à ses côtés jusqu’à quitter la salle où se trouvaient les jeunes. Nous nous isolâmes dans un coin du hall, près d’une fontaine. J’avais rangé mon calepin et mon stylo. J’étais sûr de pouvoir tout mémoriser, en tout cas de ce que Carlisle allait me dire. Je me postai sur mes deux jambes et posais mes mains sur mes hanches, attentif.

- Je t’écoute, dis-je.

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Chale Jenson

Forever will my blood sing for you.
But you have saved my life.
Another day is awaking,
Only Love is missing.

For now...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Black
Quileutes
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 29/05/2010
Localisation : La Push

Carte d'identité
Condition:
Don:

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Dim 11 Déc - 17:02

    Charlie allait poser sa première question quand Carlisle entre dans la pièce, saluant Charlie chaleureusement et Chale avec un "mademoiselle". Maintenant que le docteur était dans la pièce, le tableau était presque loufoque. Trois créatures dont les humains n'oseraient jamais imaginer l'existence et un humain, ne se doutant d'absolument rien.

    «Évidemment puisqu'il a laissé sa fille épouser un vampire...» Pensais-je ironiquement en reportant mon regard sur Chale.

    Celle-ci semblait tendu et je devinai qu'elle avait peur qu'il me soit arrivé quelque chose. Je me retins de l'embrasser sur le front en la présence des deux hommes, me contentant de sourire. Carlisle demanda à Charlie de lui parler en privé. Bien sûr, ils voulaient discuter loin de mes oreilles et peut-être même de celles de Chale, mais ça m'était égal s'il pouvaient me laisser seul avec elle pour un moment. J'attendis donc patiemment qu'ils ne sortent par les deux grandes portes et me concentrai pour écouter le son de leurs pas, qui venaient de s'arrêter à une bonne distance de la salle où nous nous trouvions, alors que Chale me demandait :


    - Comment vas-tu ?

    Je sentais de l'inquiétude dans sa voix et je ne pouvais m'empêcher de lui sourire. Je n'étais plus vraiment souffrant, les pilules du docteur commençaient à effacer mes maux de tête et je n'avais pas subi d'autres blessures. Chale me regardait, glissant ses doigts avec légèreté sur ma peau, sur mon visage. Elle avait visiblement peut de me blesser. Je lui souris alors qu'elle me demandait :

    - Est-ce que je peux… te serrer dans mes bras sans te faire mal ?

    Elle regarda ensuite nerveusement vers la porte d'où les deux hommes étaient sortis. Je profitai donc de son inattention pour me relever de sur la table, puisque je savais que si elle me voyait faire, elle m'en empêcherait, et pour la prendre dans mes bras. Je la serrai avec force avant de l'éloigner de moi et de l'embrasser. Elle m'avait tant manqué ! Je mis ensuite fin à notre baiser et la serrai de nouveau contre moi, lui murmurant à l'oreille :

    - Tu m'as tellement manqué, Chale. Je suis désolé de n'avoir pu aller te rejoindre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
Famille Cullen: Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 377
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Résistance à l'attrait du sang et compassion

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Lun 12 Déc - 20:41

- Bien sûr, je te suis.

Je ne me fis pas prier pour sortir de la pièce. Le rythme des battements de coeur de Chale qui augmentaient commençaient à m'hypnotiser. J'imaginais les litres de sang qui se déversaient dans chaque artère, se diffusant dans tout son corps pour donner cette superbe teinte rosée sur ses joues... Pour cette raison, je ne la regardais même plus de peur que mes yeux aillent instinctivement sur sa carotide. Jacob ne manquerait pas de le voir et je n'imaginais que trop bien sa réaction.
Chale semblait terrifiée. Je me demandais la raison de sa peur. Ma présence ou son inquiétude pour Jacob ? Les deux peut être...

Dès que nous fûmes sortis, j'inspirais un grand coup, profitant de la porte ouverte pour sentir l'odeur de Chale. Celle-ci me tentait moins maintenant que je n'étais plus dans la même pièce et que je commençais de nouveau à habituer à sa présence. Je ne l'avais pas vu depuis longtemps... Et d'après l'expérience d'Edward, plus je la verrais, moins je serais sensible à sa flagrance. Et lorsque celle-ci ne me ferait plus rien, ses bruits cardiaques seraient aussi importants que ceux de tous les autres humains... Bientôt, je pourrais être dans la même pièce qu'elle sans être perturbé. Une bonne nouvelle en perspective.

Je rejoignis le hall d'entrée avant de me tourner vers Charlie. C'était lui qui avait demandé à me voir et pourtant c'était moi qui l'avait invité à sortir de la pièce, juste pour m'éloigner de Chale... Il prit sa posture de chef de la police, main sur les hanches et regard sévère. Je retins un sourire de tant de protocole. Après tout nous étions de la même famille à présent bien que j'eus encore du mal à l'imaginer. C'était la première fois qu'une famille s'unissait à la mienne... Pour quelques années du moins.... Malheureusement...
Je mis mes mains dans mes poches, saluais un patient que j'avais ausculté et qui rentrait chez lui après une hospitalisation de quelques jours, puis, la voix de Charlie recapta mon attention.

- Je t’écoute.
- Je suppose que tu voulais me voir pour le jeune Kalen. Malheureusement, je ne vais pas pouvoir t'être d'une grande aide. Son état est stable mais il a une sévère commotion cérébrale. Je ne connais pas encore l'étendue des dégâts mais... Il est dans le coma. J'ai demandé des examens complémentaires qui devraient être faits d'ici demain. Je te tiendrais au courant dès que j'en saurais plus...

Je soupirais. Si le jeune humain décédait, Jacob serait accusé d'homicide involontaire... Un vrai drame familial...

- Le jeune Black n'a que quelques blessures superficielles. Demain il n'y aura plus rien...

Je souris doucement. Dire qu'il ne s'imaginait même pas à quel point je parlait littéralement.

- Est-ce que tu as des questions ?

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
†•´*¤*' •†Carlisle's fascination †•´*¤*' •† †•´*¤*' •†Peter Facinelli France †•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers.twilight-vampire.com
Chale Jenson
Loup: modérateur
avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 29
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Loup garou
Don: (progressif) Peux parler par la pensée aux Cullenet seulement sous forme animale.

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Mer 28 Déc - 14:27

Je ne retournai la tête dans sa direction que pour constater qu’il descendait de la table d’auscultation. Je m’apprêtais à le réprimander lorsqu’il me prit dans ses grands bras chauds et musclés. Ma réprimande se bloqua dans ma gorge. Il me serra fort contre lui, me lovant contre son corps puissant. Comment pouvait-il avoir des blessures internes avec cette anatomie d’athlète ? Mes paroles se dissipèrent lorsque ses lèvres vinrent se poser sur les miennes, me privant de parole. Mes mains se posèrent sur ses flancs, délicatement. Le baiser rompu, à mon grand dam, il me prit à nouveau contre lui. Sa joue caressa la mienne, et après un soupir, il me murmura à l’oreille !

- Tu m’as tellement manqué, Chale. Je suis désolé de n’avoir pu aller te rejoindre…

Je poussai un petit gémissement de mécontentement, même si ses mots me faisaient tout simplement fondre. Je m’écartai un peu et le regardai, les sourcils froncés.

- Ne pas m’avoir rejoint ? râlai-je. Jacob, ne t’excuse pas de ça ! Tu es à l’hôpital ! Tu as été blessé dans un accident de la route !

Je posai mon doigt sur son front, là où il n’y avait pas de pansement. J’avais beau le disputer, ma voix n’exprimait aucune colère, seulement de l’inquiétude et de l’amour.

- C’est bien plus important que de ne pas m’avoir rejoint ! Tu aurais pu y rester !

Cette dernière phrase était peut être de trop, mais bon. Ma part humaine ne pouvait s’empêcher de se faire de telle frayeur, aussi solide eut été mon Amoureux, et aussi peu grave eut été l’accident pour lui, puisqu’il avait été à l’abri dans l’habitacle.
Mon inquiétude pour Carlisle s’était envolée, je me concentrais totalement sur Jacob. La peur, qui me tordait le ventre, de le perdre, et qui plus est si… banalement. Des larmes commencèrent à poindre avant que je ne secoue la tête, des larmes de peur, de frayeur. L’idée de me retrouver sans lui, seule à nouveau. Les Cullen seraient là, bien entendu, mais ce serait alors tellement différent… Privé de lui, à jamais, sans retour.

Je me repris, ce n’était pas arrivé, et il n’y avait pas de raison pour que ça se produise ! J’arrêtai de faire l’idiote et essuyai les gouttes salées qui n’avaient pas eu le temps de couler. Je lâchai un soupir tremblant en plongeant à nouveau dans ses bras.

- Ne me refais jamais ça, soufflai-je.

J’eus soudainement la pensée que j’étais bien égoïste de ma part de penser ce que je venais de penser. Après tout, c’était le jeune humain qui était à présent entre la vie et la mort, pas Jacob. Et ne rester que sur les blessures superficielles de mon Loup me paraissait idiot, l’autre devait être réellement dans un sale état et certainement plus à plaindre et à dorloter que lui. Mais bon, j’étais amoureuse ! Pouvais-je me le reprocher ?


__________________________________
Charlie Swan :

Je fus surpris de constater l’empressement avec lequel Carlisle sortit de la pièce. Je me demandais ce qui pouvait bien le préoccuper autant dans cette salle. Jacob ? Le voir ici, et savoir qu’il était « responsable » d’un accident devait le perturber, après tout il le connaissait également.

Mais étrangement, mes réflexions allèrent en direction de Chale. Visiblement, elle déroutait également le médecin. Les regards qu’il lui lançait m’étaient tout à fait inconnus et par la même indéchiffrables. Se connaissaient-ils ? Ce serait une première ! Remarque, il l’avait peut être déjà prise en charge, après tout je n’étais pas au courant des allées et venues des patients à l’hôpital !

Mais j’étais content de quitter la pièce avec lui et d’aller respirer dans le hall. Jacob et Chale allaient pouvoir se retrouver en toute tranquillité. Et personnellement, cette petite provoquait en moi un malaise que je n’expliquais pas. Certes elle se montrait adorable, mais elle me dérangeait, je ne comprenais pas comment.

Et surtout, je savais que je l’avais déjà vu des années auparavant, mais où ?

Carlisle sembla se décontracter une fois sortie de la pièce. Ses poumons se remplirent d’air et ses muscles semblèrent se détendre. Nous nous installâmes dans un coin isolé du hall et lorsque je me postais comme j’aimais le faire – le corps le plus détendu possible pour pouvoir mettre tous mes efforts dans ma tête, à écouter et mémoriser – il sourit doucement puis salua un patient qui sortait.

- Je suppose que tu voulais me voir pour le jeune Kalen (magnifique, j’appris le nom de la victime, de quoi pouvoir commencer à chercher les parents). Malheureusement, je ne vais pas pouvoir t’être d’une grande aide. Son état est stable mais il a une sévère commotion cérébrale. Je ne connais pas encore l’étendue des dégâts mais… Il est dans le coma (ca c’était le mauvais point). J’ai demandé des examens complémentaires qui devraient être faits d’ici demain. Je te tiendrai courant dès que j’en saurais plus…
- Parfait…soufflai-je.

Nous soupirâmes de concert, tirant les mêmes conclusions implicitement. J’aurais un mal de chien à l’accepter si ça arrivait. AU moins je n’avais pas besoin de demander, Carlisle savait ce que j’aurais pu lui demander et avait anticipé. Je l’en remerciais intérieurement.

- Le jeune Black n’a que quelques blessures superficielles. Demain il n’y aura plus rien…

Oh vraiment ? Si superficielles que ça, ces blessures ? J’avais pourtant vu des bandages sur son front !

- Tant mieux, répondis-je tout de même soulagé.
- Est-ce que tu as des questions ?

Je réfléchis un instant.

- Mes questions sont surtout pour Jake. Mais je n’ai aucunement envie de les lui poser, soupirai-je.

J’hésitai quelque secondes. Mes hypothèses sur les causes de l’accident allaient dans tous les sens. Dont celle qui me dérangeait le plus. Donc oui j’avais quelque chose à lui demander.

- Est-ce que tu pourrais faire une analyse du sang du jeune Black ? Rechercher toute trace d’alcool, de médicaments et de drogue… C’est dur pour moi de l’envisager mais je ne dois écarter aucune piste.

Je connaissais bien Jacob, et jamais je ne pourrais penser qu’il pouvait basculer là-dedans, mais Bella s’était apparemment détournée de lui, peut être que… Non, c’était vraiment idiot ! Mais les adolescents étaient tellement instables ! Combien de fois avais-je cru connaître des adolescents de Forks avant de les retrouver totalement saouls ou drogués sur les routes ? Jacob me paraissait être un être à part, totalement « immunisé » contre ces substances… Mais peut être avais-je encore tort…

- Prend tout temps pour Jacob. Je vais aller lui poser des questions, occupe-toi en priorité du jeune Kalen…

Je paraissais donner des ordres, mais je n’étais pas dans mon domaine, alors mes paroles n’avaient aucun poids et Carlisle savait parfaitement ce qu’il avait à faire. Mais pour ma part, je n’avais pas envie d’avoir les résultats des analyses de sang de Jacob, même si un jour j’allais bien devoir les lire. Une de mes mains quitta ma hanche pour presser mon pouce et mon index sur mes tempes. La partie la moins drôle allait commencer : interroger Jacob.

Je commençai à repartir vers la salle d’auscultation, en lâchant un bruyant soupir. Mais avant de m’être trop éloigné du jeune médecin, je me retournai, le gratifiant d’un regard sympathique. Je le remerciais comme je le faisais rarement. Mes mots pouvaient paraître banals, mais étaient sincères :

- Merci pour ce que tu fais, vraiment. J’espère que tu ne partiras pas de sitôt !

Puis je repartis vers la salle d’auscultation.

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
Chale Jenson

Forever will my blood sing for you.
But you have saved my life.
Another day is awaking,
Only Love is missing.

For now...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Black
Quileutes
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 29/05/2010
Localisation : La Push

Carte d'identité
Condition:
Don:

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Mar 10 Jan - 3:57

    Chale poussa un petit gémissement, me montrant son mécontentement même si je savais qu'elle avait bien aimé ce que je venais de lui dire - je le voyais dans ses yeux - puis elle leva des yeux aux sourcils froncés sur moi alors qu'elle me disait d'une voix inquiète, mais douce :

    - Ne pas m’avoir rejoint ? râlai-je. Jacob, ne t’excuse pas de ça ! Tu es à l’hôpital ! Tu as été blessé dans un accident de la route ! C’est bien plus important que de ne pas m’avoir rejoint ! Tu aurais pu y rester !

    Je souris. Je lui avais causé tant d'inquiétude, et pourtant, même si elle tentait de me réprimander, je savais qu'elle ne le pensait pas, qu'elle avait eu peur de me perdre comme j'avais eu peur de la décevoir. J'essuyai donc les larmes qui se pointaient dans ses magnifiques yeux bleus et lui donnai un léger baiser sur les lèvres. Elle soupira ensuite en se blottissant de nouveau de mes bras tout en soufflant :

    - Ne me refais jamais ça.

    - Ne t'en fais pas, Chale. Je vais bien. Par contre, le jeune homme que j'ai frappé ne s'en sort apparemment pas très bien puisque Carlisle et Charlie on l'air très tendus et qu'ils ont peur de trop m'en dire...

    Je m'en voulais tellement d'avoir été inattentif pendant seulement quelques secondes, le temps que je frappe ce jeune homme, paralysé par la peur devant mon véhicule qui dérapait sur la route glissante alors que je tentais désespérément de l'éviter... Secouant la tête pour chasser toutes les pensées de culpabilité qui me hantaient en ce moment, mais déclenchant à nouveau un léger pincement dans mon crâne, je serrai bien fort ma belle dans mes bras et l'embrassai sur le front, attendant sa réaction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Cullen
Famille Cullen: Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 377
Localisation : Forks

Carte d'identité
Condition: Vampire
Don: Résistance à l'attrait du sang et compassion

MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   Dim 1 Avr - 1:26

Je pouvais nettement voir dans les yeux de Charlie les multiples questions qui l'assaillaient. L'inquiétude pour Jacob aussi. Son cœur battait légèrement plus rapidement qu'à l'accoutumée me montrant combien cette affaire le perturbait. Mais en dehors de cet avertissement biologique, il ne laissait transparaitre aucune émotion comme le professionnel qu'il était.

- Mes questions sont surtout pour Jake. Mais je n’ai aucunement envie de les lui poser.

J'eus un petit sourire désolé. C'était un des grand défaut de la profession de policier, bien que, dans une grande ville, étant en lien avec Jacob, Charlie n'aurait même pas eu le droit de jeter un seul coup d'oeil sur l'affaire... Enfin, nous étions au Etats Unis, et lui était le chef de la police de Forks... Il fallait bien que ça passe par lui d'une manière ou d'une autre.

- Est-ce que tu pourrais faire une analyse du sang du jeune Black ? Rechercher toute trace d’alcool, de médicaments et de drogue… C’est dur pour moi de l’envisager mais je ne dois écarter aucune piste.

Je fus légèrement surpris par sa requête, mais en y réfléchissant une centième de seconde cela paraissait logique. J'avais l'habitude de vérifier ces paramètres à l'odorat, mais il était vrai qu'il fallait quelque chose d'un peu plus officiel cette fois.

- Oui, bien sûr... Il m'a l'air tellement lucide que je n'y ai même pas pensé.
- Prend tout temps pour Jacob. Je vais aller lui poser des questions, occupe-toi en priorité du jeune Kalen…

J'hochais la tête en le remerciant mentalement de ce conseil que j'allais suivre avec grand plaisir. Et même, si je pouvais attendre que Chale soit partie ce serait encore mieux ! Je le regardais partir avec son air inquiet, alors que sur mon visage se dessinait un air presque paternel. Voir les humains évoluer, les observer dans les affres de la vie était un spectacle triste et captivant à la fois. Charlie en tout cas, avait le don de me passionner et plusieurs fois, en sa présence, j'avais souhaité avoir le don d'Edward pour comprendre ce à quoi il pensait. Parfois j'avais l'impression qu'il nous avait découvert, qu'il savait que nous n'étions pas humains. D'autre fois, il paraissait être complètement crédule du rôle que nous tenions.
Je le vis revenir vers moi comme s'il venait de se souvenir de quelque chose. Moi qui allais rejoindre la chambre de Kalen, je me stoppais dans mon mouvement.

- Merci pour ce que tu fais, vraiment. J’espère que tu ne partiras pas de sitôt !

J'eus un grand sourire de reconnaissance, probablement aussi rare que ses remerciements. J'appréciais réellement Charlie et devoir lui prendre sa fille me déchirait le cœur. S'il savait que sous peu de temps nous allions devoir partir... Il allait nous détester pour cela. Enfin... Dans un an ou deux nous pourrions revenir probablement sans grand risque, lorsque Bella serait habituée à sa nouvelle vie.
Il repartit vers la chambre et je lançais:

- Bon courage...

Bienheureux de ne pas avoir à retourner dans la pièce, je retournais au chevet de Zack. Miraculeusement une note de Cécilia m'annonçait qu'un scanner pourrait être fait dans une dizaine de minutes. Parfait !
Je vérifiais donc les constantes du patient, fis une rapide prise de sang que j'allais donner à l'infirmière pour qu'elle l'emmène dans la salle d'analyse, puis j'accompagnais le jeune homme dans la salle de scanner.
L'examen en lui-même fut une formalité. Le cerveau montrait un léger hématome qui se résorberait tout seul. Le choc avait du faire dysfonctionner la substance réticulée ascendante. Il n'y avait pas grand chose à faire à part revenir plus ou moins à la case départ: Attendre.

Cependant, au moment où j'allais sortir de la chambre j'entendis un faible murmure.

- Docteur...

Je me retournais, un léger sourire sur les lèvres et revins auprès de mon patient. Son cœur reprenait un rythme bien plus engageant et sa respiration s'offrit le luxe d'un soupir. Il revenait de loin !
Je vérifiais de nouveau toutes ses constantes, comme s'il allait se rendormir dans la minute, ce qu'il ne manquerait pas de faire puisqu'en général, à la sortie d'un coma, la première chose que l'on a envie de faire, c'est dormir.
Il profita de ses quelques minutes de conscience pour me dire quelques mots qui ternirent ma joie de l'entendre parler.
Je ne le quittais qu'une fois qu'il eut sombré de nouveau... Et c'est l'esprit lourd que je me rendis jusqu'à la chambre de Jacob. Je toquais et entrais en prenant soin de retenir ma respiration dans le cas où Chale serait toujours là...

- Il y a du nouveau. Il est réveillé... Et Jacob... Il... Veut porter plainte...

†•´*¤*' •††•´*¤*' •†
†•´*¤*' •†Carlisle's fascination †•´*¤*' •† †•´*¤*' •†Peter Facinelli France †•´*¤*' •†
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers.twilight-vampire.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec deux personnes étrange [PV Carlisle & Jacob]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Donne] Une table bar, avec deux chaises pliantes
» Pique nique entre deux chemins...
» Une pizza pour deux ? [Mickaël]
» L'estomac de deux personnes qui crit famine [PV avec Natsu] (Suite de la salle commune) [-terminé-]
» TAL&NATE ♥ "Pour un flirt avec toi, je ferais n'importe quoi. Pour un flirt ... avec toi ..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Twilight :: RPG: Forks :: L'hôpital-
Sauter vers: